Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Linguistique et développement. Et si, pour sortir du malentendu, le dialogue interculturel avait besoin d'un nouvel outil ?

Résumé : « Attention ! Il y a une voiture qui vient derrière ! » Je me souviendrai longtemps de ce cri, poussé par un technicien agricole burkinabè qui nous accompagnait lors d'une visite de jardins maraîchers à l'ouest de Bobo-Dioulasso. Notre voiture était conduite par un chercheur français, spécialiste en génétique des papillons nuisibles aux cultures. J'étais assis à côté de lui. Nous suivions un gros camion qui nous masquait complètement la vue. Le conducteur avait amorcé une manoeuvre de dépassement quand le cri retentit : « Attention ! Il y a une voiture qui vient derrière ! » Mécaniquement, le chauffeur et moi avons tourné la tête en arrière pour voir ce qui pouvait bien venir derrière nous. En fait, il n'y avait rien dans cette direction, mais un véhicule arrivait à vive allure face à nous. Dieu merci, nous avons pu l'éviter... Mais comment un tel malentendu, qui aurait pu avoir des conséquences dramatiques, at -il pu se produire ? J'ai longtemps retourné la question dans ma tête, sans être sûr d'avoir trouvé la solution. Ce qui est certain, c'est que tous les passagers de notre véhicule n'avaient pas le même système linguistique de localisation dans l'espace. En fait, je pense que, pour celui qui avait crié, le repère spatial principal était le camion, dont l'arrière nous faisait face. Nous avions le camion devant nous, et de l'autre côté du camion, donc derrière ce que nous voyions du camion (face non visible), il y avait un autre véhicule qui arrivait en sens inverse. Pour les deux Européens embarqués, la localisation se faisait par rapport à la direction dans laquelle se dirigeait le véhicule. D'autres explications meilleures pourront être proposées, mais nous devons tirer un enseignement important de cette anecdote : beaucoup de choses peuvent donner naissance à malentendu entre interlocuteurs d'une même culture, et tout peut être source de malentendus dans le cadre de la communication interculturelle. Fanta attend un enfant Encore une petite histoire. Un jour que je cherchais de la documentation en langue peule (fulfulde) dans la petite librairie évangélique de Ngaoundéré (Cameroun), j'ai mis la main sur deux petites plaquettes, l'une en français, l'autre en fulfulde. La plaquette en français était intitulée « Fanta attend en enfant ». Pour tout francophone, lorsqu'on dit que telle femme attend un enfant, on veut dire qu'elle est enceinte. L'expression « attendre un enfant » est ressentie comme un euphémisme par rapport à « être enceinte », qui, naguère passait pour trop 1. Directeur de recherche au CNRS, UMR 8135, Langage, langues et cultures d'Afrique noire. Dirige actuellement au Cameroun un projet de l'ANRS (Agence nationale de la recherche sur le sida et les hépatites virales). Travaille en collaboration avec l'IRD (Institut de recherche pour le développement).
Complete list of metadatas

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02410484
Contributor : Henry Tourneux <>
Submitted on : Friday, December 13, 2019 - 7:17:10 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 3:40:10 AM

File

Henry_TOURNEUX Linguistique et...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02410484, version 1

Collections

Citation

Henry Tourneux. Linguistique et développement. Et si, pour sortir du malentendu, le dialogue interculturel avait besoin d'un nouvel outil ?. La Grande Oreille. La revue des arts de la parole, 2009, pp.39-41. ⟨halshs-02410484⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

34