Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Mémoire d'étudiant

En situation de momentum psychologique d’équipe positif, la contagion émotionnelle impacte-t-elle la performance lors d’une tâche de lancers francs en basket-ball ? Une étude exploratoire

Résumé : Contexte et objectif(s) : la contagion émotionnelle joue un rôle important dans la performance des équipes de sports-collectifs. Les émotions sont aussi au coeur du momentum psychologique d’équipe positif (MPE+). Nos objectifs étaient de comprendre, lors d’une situation de MPE+, l’influence des émotions exprimées par une partenaire en basket-ball sur : 1) les émotions ressenties par les participantes, 2) la performance aux lancers francs qu’elles attendent pour leur partenaire (LFP) et pour elles-mêmes (LFJ), et 3) leur perception de MPE. Méthode : soixante-dix-huit basketteuses devaient s’imaginer participer à un concours de lancers-francs en binôme sur ordinateur. Lors de deux manches, elles visionnaient dix tirs de leur partenaire (une complice), sans en connaitre les résultats, puis s’imaginaient en tirer dix. Des perceptions de MPE+ étaient déclenchées à l’issue de la première manche. En deuxième manche, la partenaire exprimait des comportements non-verbaux renvoyant à des émotions positives, négatives ou à aucune émotion. Après chaque vidéo les participantes renseignaient dans l’ordre le LFP, leurs émotions, le LFJ et leur perception de MPE. Résultats et discussion : il y a eu un effet de contagion émotionnelle entre la partenaire et les participantes. L’expression d’émotions positives a amélioré le LFP alors que l’expression d’émotions négatives a diminué fortement le LFP et le MPE. Les émotions positives et négatives ressenties par les participantes prédisent positivement et négativement ces deux variables. Il n’y a pas d’effet de la contagion sur le LFJ. Bien que le caractère virtuel du concours constitue la principale limite, les effets observés de la contagion seraient probablement décuplés en situation réelle, encourageant de futures recherches. Conclusion : même lorsque l’équipe est dans une bonne dynamique, il apparait essentiel pour les joueurs d’apprendre à canaliser leurs émotions négatives pour ne pas détériorer la performance collective, tout en véhiculant des émotions positives.
Type de document :
Mémoire d'étudiant
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-02967076
Contributeur : Ufr Aps Rennes 2 <>
Soumis le : mardi 5 janvier 2021 - 15:23:56
Dernière modification le : mercredi 9 juin 2021 - 03:14:18

Fichier

2020_MM2_DebruilleN (1).pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-02967076, version 1

Citation

Nuria Debruille. En situation de momentum psychologique d’équipe positif, la contagion émotionnelle impacte-t-elle la performance lors d’une tâche de lancers francs en basket-ball ? Une étude exploratoire. Psychologie. 2020. ⟨dumas-02967076⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

34

Téléchargements de fichiers

31