Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La cacophonie dans le roman antillais : de l'énonciation à l'interprétation

Résumé : La structure cacophonique peut être envisagée comme un moyen d'expression des différentes tensions qui habitent le roman francophone. Afin de tester cette hypothèse, nous délimiterons dans un premier temps notre conception du roman cacophonique en précisant les origines de ce terme ainsi que son positionnement vis-à-vis de la polyphonie et du dialogisme. Nous pourrons ensuite envisager les tensions (qu'elles soient narratives, énonciatives ou linguistiques) qui se manifestent dans les romans Eau de Café et L'Allée des Soupirs de Raphaël Confiant ainsi que Texaco de Patrick Chamoiseau afin d'établir en quoi elles entretiennent leur caractère cacophonique. Ceci nous mènera à envisager la cacophonie comme un effet de lecture. Si la cacophonie est une "rencontre ou répétition de sons, de syllabes, qui "blesse" l'oreille" du lecteur, elle n'existe qu'une fois avoir été remarquée par ledit lecteur. Il s'agira par conséquent de prendre en considération la réception des œuvres de notre corpus afin de déterminer les différentes démarches interprétatives possibles du roman cacophonique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [51 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00596110
Contributor : Lettres Et Arts Uga - Bibliothèque Bulles <>
Submitted on : Thursday, May 26, 2011 - 3:24:12 PM
Last modification on : Sunday, March 14, 2021 - 9:54:01 PM
Long-term archiving on: : Sunday, December 4, 2016 - 6:07:27 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00596110, version 1

Citation

Anaïs Stampfli. La cacophonie dans le roman antillais : de l'énonciation à l'interprétation. Littératures. 2011. ⟨dumas-00596110⟩

Share

Metrics

Record views

280

Files downloads

1807