Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude des bactériuries du sujet âgé hospitalisé‎ : critères cliniques déterminant les diagnostics d'infection

Résumé : L'infection urinaire du sujet jeune est de diagnostic aisé devant la présence de signes cliniques évocateurs. Il est confirmé par un examen bactériologique positif des urines, élément cardinal, et sa prise en charge est codifiée dans des recommandations officielles. Chez le sujet âgé, l'interrogatoire difficile, la symptomatologie frustre rendent délicat le diagnostic d'infection urinaire. Le taux élevé de colonisations complique l'interprétation d'une bactériurie. Sur quels critères cliniques le praticien va-t-il s'appuyer pour différencier une infection urinaire d'une colonisation ? De cette interrogation découle l'indication ou non d'un traitement antibiotique, dont on connait les implications en termes d'écologie bactérienne, d'effets secondaires, et de coût. En octobre 2009, un intergroupe de la Société de Pathologie Infectieuse de Langue Française et de la Société Française de Gériatrie et Gérontologie, a réalisé une enquête transversale multicentrique étudiant, entre autres, les caractéristiques cliniques des patients de plus de 75 ans hospitalisés en services de gériatrie, médecine interne, maladies infectieuses, et présentant une bactériurie. Notre travail a repris ces résultats et analysé l'association entre les symptômes et le diagnostic retenu. 241 patients ont été inclus dans l'étude. Le diagnostic de "colonisation" a été retenu pour 91 d'entre eux (37,8%), celui de "cystite" pour 72 (29,9%), celui de "pyélonéphrite" pour 48 (19,9%) et celui de "prostatite" pour 20 patients (8,3%). La confusion n'était significativement reliée à aucun diagnostic (p<0,1 à p<0,9). La fièvre était statistiquement reliée au diagnostic d'infection parenchymateuse (p<0,001), son absence était reliée aux diagnostics de colonisation et de cystite (p<0,001). Il existait un taux important de diagnostics associés infectieux (26,8%) mais cette variable n'était reliée à aucun diagnostic (p<0,3 à p<0,9). Les résultats biologiques témoignant d'un syndrome inflammatoire (CRP>5 et PNN>7,5G/L) étaient significativement associés au diagnostic d'infection parenchymateuse (p<0,01). Il semble que le praticien ait suivi les critères cliniques utilisés chez le sujet jeune pour diagnostiquer les infections urinaires chez la personne âgée, sans tenir compte de sa spécificité. Le diagnostic de colonisation n'a pas été établi uniquement chez des patients asymptomatiques et la présence d'un autre diagnostic infectieux n'a pas été un facteur d'élimination du diagnostic d'infection urinaire. D'autre part, des recommandations quant à l'indication de l'ECBU sont nécessaires. Ces résultats ont donc témoigné de la difficulté qu'a eut le praticien à interpréter une bactériurie chez la personne âgée. Ils ont mis en évidence la nécessité d'élaborer des recommandations quant à leur prise en charge et de réaliser des études prospectives à la recherche de critères cliniques d'aide au diagnostic d'infection urinaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00628102
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Thursday, May 17, 2012 - 4:35:47 PM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:36:16 AM
Long-term archiving on: : Saturday, December 31, 2011 - 2:31:10 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-00628102, version 1

Citation

Élise Delerce. Étude des bactériuries du sujet âgé hospitalisé‎ : critères cliniques déterminant les diagnostics d'infection. Médecine humaine et pathologie. 2010. ⟨dumas-00628102⟩

Share

Metrics

Record views

206

Files downloads

731