G. Reach, La non-observance thérapeutique : une question complexe; un problème crucial de la médecine contemporaine. Médecine, pp.411-415, 2006.

R. Holloway, C. Benesch, and S. Rush, Stroke prevention: Narrowing the evidence-practice gap, Neurology, vol.54, issue.10, pp.1899-906, 2000.
DOI : 10.1212/WNL.54.10.1899

A. Certain, J. Ecobichon, and Z. Berki-benhaddad, Adhérence des praticiens aux recommandations et observance des patients aux traitements de l'asthme : le parallèle est-il pertinent ? Le courrier de l'observance thérapeutique, 2001.

. Pélicand and A. Fournier, Observance, auto-soin(s), empowerment, autonomie : quatre termes pour questionner les enjeux de l'éducation du patient dans la relation de soins. Actualité et dosser en santé publique, p.66, 2009.

D. Prochaska, Stages and processes of self-change of smoking: Toward an integrative model of change., Journal of Consulting and Clinical Psychology, vol.51, issue.3, pp.390-395, 1983.
DOI : 10.1037/0022-006X.51.3.390

M. Derjung and . Tarn, Physician communication when prescribing new medications, Arch Intern Med, vol.166, issue.17, pp.1855-1862, 2006.

. La-posologie-n, est jamais la même, selon la visée cardiaque ou neurologique : on passe de 300, 160, 75mg, ça peut être source de confusion, s'il y a plusieurs intervenants

. Le-fait-qu, il y ait plusieurs choses permet d'y penser plus facilement, incite à être prudent

. Oui, Il faut essayer de ne pas imposer les choses, mais d'être en concertation

. En, AAP est en prévention secondaire, chez le coronaropathe, l'artériopathe etc? Dans ce cadre là, c'est encore plus concret. Il faut leur signifier qu'ils ont frôlé la catastrophe, surtout s'il y a eu un AVC. Il faut mentionner les possibles séquelles à long terme : motrice, phasique etc

L. 'histoire-de-la-panne-de-médicament, je n'y avais pas pensé ! Les ordonnances où on ne sait plus trop où on en est, il n'est pas venu depuis un moment, le pharmacien a plus ou moins avancé la délivrance

. Oui, Surtout que c'est quelque chose d'assez court. Praticable. A insérer lors de la consultation, c'est quelque

. Je-pense-À-un-courrier-que and . Hui, un monsieur qui avait fait un AVC l'an dernier, qui a été réhospitalisé dans les mêmes conditions. Là, il faut se poser la question de savoir s'il prenait bien son traitement

I. Globalement, c'est des cadres sup', donc ils prennent soin de leur santé

. Oui, Parce que la consultation annuelle, c'est plus un état des lieux du dossier et des actes de préventions à faire. Mais l'observance, cela passe par la relation

!. Non and . Le, je trouve que ce n'est pas une mauvaise galénique. C'est pas mal

. Peut-Être and . Qu, un sachet plus facile à ouvrir serait intéressant, mais on pourrait avoir les deux formes. Cela pourrait être important chez certains, mais c'est anecdotique

L. Oui and . Infirmières, Elles pourraient à l'occasion des bilans sanguins, poser la question

. Non, elles ne le font pas, mais cela serait une manière de relancer la motivation

. Après, minutieux, qui, de toute façon, vont tout bouffer, de A à Z, quels que soient les effets secondaires qu'ils rencontrent

. Oui, Quand je dis le scrupuleux, l'optimiste, je pense qu'on doit rejoindre certaines typologies de Gaston Berger : l'actif primaire, le non émotif secondaire

. Après, je vois si un renouvellement de trois mois arrive à trois mois et demi

. Qu, en est-il pour les AAP : Kardégic et Plavix globalement ?

S. Le-petit, Si vraiment c'était le cas, je dois pouvoir trouver une aspirine en comprimé. Pour les phlébotoniques : les gens se plaignaient des ampoules ! Comment favorisez-vous cette observance

J. Moi, En mimant un médecin agressif, d'un ton ferme) « Il faut que vous le preniez !». Je ne suis vraiment pas persuadé que les gens obéissent mieux si on l'est avec eux. On doit trouver des tas de patients à qui il

C. 'est-un-point-de-repère, je l'ai toujours en filigrane Je travaille tout le temps sur avec une échelle d'évaluation du lien de confiance (en montrant une réglette) Quand je soigne un paranoïaque, je travaille avec cette confiance là (montrant un faible niveau sur l'échelle), donc on pourrait dire qu'il ne me fait pas confiance, Mais il vient me voir quand même, et je suis toujours son médecin traitant

. Non, Mais mon but, ce n'est pas de faire avouer les gens Comme avec les alcooliques : j'ai des indices, leurs gamma-GT qui n'évoluent pas dans le bon sens? Dans le cas des AAP, le médecin ne bénéficie d'aucun marqueur? Non. Mais quand j'ai une discordance « gamma-GT ? discours », quelque part, elle confirme mon intuition

L. Patients, Mon père, qui a toute sa tête, a une bonne observance du Kardégic « un jour sur deux ! ». Parce qu'il n'y a pas d'étude en double aveugle, je ne peux pas lui donner les preuves. Il a trop de bleus quand il prend un sachet tous les jours

C. Qu-'on-désire, est qu'il y ait un niveau d'observance acceptable. Cela change tout l'ensemble du problème, parce que si on veut que tous les patients prennent exactement le traitement

. Au-besoin, je mets une phrase dans la lettre pour le cardiologue, « Pensez-vous que c'est judicieux de continuer le Plavix, alors que cela fait trois ans? ?

. Le-jour-où-le-plavix and . Le, Kardégic seront déremboursés, on aura beaucoup de soucis à se faire Actuellement ils sont remboursés, pour beaucoup de pathologies, ils sont dans la case 100% ; d'abord cela confirme que ce sont des médicaments importants, et c'est peu onéreux

C. 'est-déjà-fait-pour, la confiance a nettement diminué, elle ne se transmet pas pareil entre le médicament princeps, et le médicament générique