Internet : nouvel outil de démocratie ? Étude de cas de l'Égypte

Résumé : Vingt ans après les révolutions de velours, la démocratie semble en crise, menacée de trois côtés : des élites assez irresponsables et corrompues ; une certaine apathie et un désintérêt des citoyens vis-à-vis de la politique ; une mondialisation qui impose une domination de l'économique sur le politique. Tenter de renouveler et de revitaliser la démocratie est, donc, un des plus grands défis. 2011 et le printemps arabe mettent en avant la question des relations entre l'Internet et la participation citoyenne, la démocratie. L'objet de notre étude est la relation entre "Internet" et "Démocratie", avec comme étude de cas "l'Égypte". Dans ce cadre, nous allons aborder spécifiquement le rôle politique des réseaux sociaux, c'est à dire leur rôle dans la transition démocratique que témoigne l'Égypte. Nous avons tenté de répondre à la problématique suivante : dans quelle mesure le développement de l'Internet et plus précisément les réseaux sociaux comme nouvelle technologie de communication affectera l'évolution de la démocratie en Égypte ? En d'autres termes, Internet redonnera-t-il une jeunesse à la démocratie égyptienne ?
Type de document :
Mémoires
Science politique. 2012
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-00826826
Contributeur : Lucie Ribourg <>
Soumis le : mardi 28 mai 2013 - 13:47:57
Dernière modification le : vendredi 27 mars 2015 - 14:58:13
Document(s) archivé(s) le : jeudi 29 août 2013 - 05:50:09

Identifiants

  • HAL Id : dumas-00826826, version 1

Citation

Dina Mandour. Internet : nouvel outil de démocratie ? Étude de cas de l'Égypte. Science politique. 2012. <dumas-00826826>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

326

Téléchargements du document

4712