. Certes, elle confie ses lunettes, se place au centre des tapis comme si elle souhaitait être au centre de l'attention et affirme que c'est le groupe qui la rend calme

M. Néanmoins and . Bl-prend-ses-dispositions-lorsqu, elle s'installe, choisit sa place, demande une couverture et surtout elle se permet des ajustements personnels durant la séance. En effet, Madame BL reprend à plusieurs reprise une induction proposée une seule fois et elle le dit elle-même : elle « s'est concentrée sur ce qui se passait pour elle, Nous reprenons ces mots là pour conclure la séance. Madame BL s'individualise du groupe lorsqu'elle affirme son point de vue en ce qui concerne la respiration

B. Dans-le-discours-de-madame, . Nous, and . Qu, elle utilise inconsciemment des métaphores en lien avec le milieu aquatique. Le « plouf » de la première séance, exprimant la sensation de sombrer dans un espace sans fond où rien ne contient des pensées qui la submergent, a disparu. Il est remplacé par un vécu plus contenant où elle ne se sent pas « débordée », l'eau ne l'envahit plus mais la ressource

A. Benacerraf, A. Bousser, M. Cariel, C. Pujade-renaud, M. Reverchon et al., émergence de la sensation dans la cure de relaxation, pp.299-310, 1980.

J. Chapelier, « Les psychothérapies de groupes d'enfants : abord théorico-clinique », dans Blossier P., « Groupes et psychomotricité, le corps en jeu, 2002.

D. Ajuriaguerra, J. Et-cahen, and M. , « tonus corporel et relation avec autrui, l'expérience tonique au cours de la relaxation, dans Joly F. et Labes G., « Julian de Ajuriaguerra et la naissance de la psychomotricité », Editions du Papyrus, 2009.

T. Fua, « Relaxation et états-limites ; Vers une théorisation de la relaxation basée sur le Moi-Peau de Didier Anzieu », dans Jean Marvaud, Relaxation L'Esprit du temps « Psychologie, pp.43-50, 1995.

M. Gogfryd, « Les maladies mentales de l'adulte », 2011.

B. Golse, sous la direction de, « Le développement affectif et intellectuel de l'enfant, Compléments sur l'émergence du langage », 4 e édition, 2008.

B. Gonzalez, « Se regarder, s'écouter, se comprendre, se rencontrer, 2008.

L. Mangattale, « Une approche psychomotrice auprès du sujet dépressif en relation : de l'écoute de son corps à sa mise en jeu, 2008.

D. Marcelli, « Les états dépressifs à l'adolescence, 2000.

O. Moyano, « La relation psychomotrice, une autre idée du transfert », L'information psychiatrique, pp.686-693, 1994.

J. Nasio, « Mon corps et ses images, éditions Payot & Rivages, 2008.

E. Pireyre, « Clinique de l'image du corps, 2011.

A. Soulignac, « Les sens dans la relation, Mémoire de psychomotricité, 2008.

D. Widlöcher, « Les logiques de la dépression », Nouvelle édition actualisée, 1995.