Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Étude rétrospective d'une file active de 43 patients atteints d'un syndrome de Sjögren dans un service de médecine interne et d'immunologie clinique au CHU de Bordeaux

Résumé : Introduction : Le syndrome de Sjögren est la troisième affection auto-immune après le lupus érythémateux disséminé et la polyarthrite rhumatoïde caractérisée par une xérophtalmie et une xérostomie invalidantes associé à un terrain dysimmunitaire marqué par des anticorps spécifiques et une sialadénite lymphocytaire. Des atteintes systémiques sont possibles dont le plus redoutable est le lymphome. Nous avons vérifié la performance des critères américano-européens (AECG 2002) et de l'American College of Rheumatology (ACR) dans une population atteints d'un syndrome de Sjögren dans un service de médecine interne à Bordeaux et apprécié l'association à d'autres maladies auto-immunes. Matériel et Méthodes : 43 patients atteints d'un syndrome de Sjögren issus d'une requête PMSI ont été étudiés rétrospectivement et classés selon les deux critères cités. Résultats : Selon l'interrogatoire du PMSI, 29 patients (67%) ont un syndrome de Sjögren primaire et 8 (19%) un syndrome secondaire. 29 patients (67%) sont atteints d'un syndrome de Sjögren primaire et 4 (9%) d'un syndrome secondaire selon les critères AECG. 28 patients (65%) sont atteints d'un syndrome de Sjögren selon les critères ACR. Le test de kappa de concordance entre les critères AECG et ACR est 0.657. Il est de 0.798 entre les critères AECG et le PMSI pour le syndrome de Sjögren primaire et de 0.385 pour le syndrome de Sjögren secondaire. La discordance résulte du fait que les examens objectifs dont la recherche d'une kératoconjonctivite sèche ne sont pas recherchés systématiquement ni répéter dans le temps pour la biopsie salivaire. La xérophtalmie est traitée dans 84% des cas, la xérostomie chez 58% des cas. Les atteintes rénales, neurologiques, pulmonaires et thyroïdiennes sont de 20%, 22%, 9% et 7% respectivement. Deux cas de lymphomes sont retrouvés et 24 cas (56%) de maladies auto-immunes dont 3 lupus. Conclusion : Le diagnostic est difficile et la recherche des signes objectifs de la maladie doit être systématique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [137 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01017339
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Wednesday, July 2, 2014 - 11:31:24 AM
Last modification on : Wednesday, August 23, 2017 - 4:31:57 PM
Long-term archiving on: : Thursday, October 2, 2014 - 11:30:49 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01017339, version 1

Collections

Citation

Chandra Adjodah. Étude rétrospective d'une file active de 43 patients atteints d'un syndrome de Sjögren dans un service de médecine interne et d'immunologie clinique au CHU de Bordeaux. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01017339⟩

Share

Metrics

Record views

209

Files downloads

2233