Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Arrêt cardiaque extra hospitalier : validation d'un nouveau score pronostique

Résumé : L'arrêt cardiaque extra hospitalier (ACEH) est un problème de santé publique, avec une survie faible mais nécessitant des soins invasifs consommateurs de temps, de moyens humains et financiers importants. La sélection des patients bénéficiant de ces moyens est donc indispensable. Les facteurs pronostiques de survie avaient été évalués dans notre cohorte de patients hospitalisés dans le service de réanimation entre janvier 2007 et octobre 2011et un score pronostique (DAANS) en avait été déduit. Méthodes : Les patients présentant un ACEH hospitalisés en réanimation médicale au CHU Rouen pris en charge entre novembre 2011 et novembre 2013 ont été inclus. Les caractéristiques démographiques, électrocardiographiques, des manœuvres de réanimation initiale, de l'hypothermie thérapeutique et de la coronarographie lorsque celle-ci était réalisée, ont été recueillis et comparés à la cohorte historique. Le score de DAANS a été calculé pour chaque patient, le but de cette étude étant de valider ce score de DAANS comme un facteur pronostique pouvant aider à la prise en charge de ces patients. Résultats : Cent un patients (78 hommes, 23 femmes), avec un âge moyen de 59,4 ans, ont été inclus et suivis. Durant le suivi, 37 patients (36,7%) ont survécu à un mois, dont 21 (57%) avec un bon pronostic neurologique. Un rythme choquable initial était retrouvé chez 66 (65.3%) patients, et 60 (59,4%) ont eu une coronarographie. La mortalité dans la cohorte globale (214 patients) était associée avec une dyslipidémie (p=0.05), un diabète (p=0.02), un rythme non choquable (p=3*10(-7)), l'absence de coronarographie (p=0.02), l'absence d'hypothermie thérapeutique (p=0.02), l'utilisation de bolus d'adrénaline (p=2*10(-15)) et l'absence de massage par un témoin (p=0.0001). La spécificité du score de DAANS dans la cohorte de 101 patients était de 97%, avec un patient vivant à un mois, présentant des séquelles neurologiques mais dont l'arrêt cardiaque était survenu en présence du SAMU. Conclusion : Les patients présentant un ACEH ont un pronostic faible, qui peut être amélioré par la réalisation d'une coronarographie et d'une hypothermie thérapeutique, selon leur présentation initiale. Le score de DAANS est un outil fiable pour orienter la prise en charge et guider les thérapeutiques invasives voire la poursuite des soins, en cas de score >7.
Complete list of metadata

Cited literature [63 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01063468
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, September 12, 2014 - 11:07:55 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:00:47 PM
Long-term archiving on: : Saturday, December 13, 2014 - 10:37:36 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01063468, version 1

Citation

Julien Kracht. Arrêt cardiaque extra hospitalier : validation d'un nouveau score pronostique. Cardiologie et système cardiovasculaire. 2014. ⟨dumas-01063468⟩

Share

Metrics

Record views

512

Files downloads

3104