Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Association de l'ostéotomie fémorale de recentrage à la décharge ambulatoire dans le traitement de la maladie de Legg-Calve-Perthes‎ : bilan de 14 ans de pratique

Résumé : L'importance des délais d'immobilisation et la médiocrité fréquente de l'évolution, constatés avec le traitement orthopédique pur, ont conduit le professeur Butel à choisir dès 1964 une solution thérapeutique associant un traitement chirurgical par ostéotomie fémorale de dérotation-varisation à un système de décharge ambulatoire simple. Le choix du traitement chirurgical s'appuie sur un ensemble de données anatomo-pathologiques, évolutives et pathogéniques. De 1964 à 1977, 60 dossiers d'ostéochondrite primitive de hanche, représentant 73 hanches traitées chirurgicalement ont été étudiés et revus. Le recul s'étend de 2 ans minimum à 15 ans maximum. Les résultats sont appréciés à l'aide d'un système de cotation, basé sur des données cliniques et radiologiques. Avec cette classification, nous obtenons : 67% de bons ou excellents résultats, 19% de résultats moyens, 14% de résultats médiocres ou mauvais. Nos critères d'appréciation, comparés à ceux des autres séries apparaissent plus sévères et cela se traduit dans l'exposé global des résultats. Ils nous semblent être beaucoup plus proches de la réalité anatomique et clinique. Il ressort de cette étude que 1 - le remodelage progressif de la tête fémorale se fait presque toujours dans le sens d'une amélioration ; 2 - le traitement "varisant" d'une maladie dont la tendance naturelle est déjà varisante n'a que peu d'inconvénients car il existe une valgisation secondaire associée à une poussée de croissance. La longueur du membre opéré est en fin de compte sub-normale ; 3 - Les bons résultats obtenus sont supérieurs à ceux du traitement orthopédique ; 4 - Les échecs (14%), moins nombreux qu'avec le traitement orthopédique, sont essentiellement le fait de l'âge (ce taux triple après 5 ans), du degré d'excentration, qui doit être considéré comme un indice indiscutable de gravité, et de l'étendue de la zone nécrosée ; 5 - Un geste associé de couverture par ostéotomie pelvienne ou d'excentration résiduelle doit être entrepris secondairement en cas d'insuffisance cotyloidienne. Au terme de ces quatorze années d'expérience, l'ostéotomie fémorale de recentrage a fait la preuve de son efficacité. Elle permet : - de raccourcir dans des proportions importantes la durée de l'immobilisation et donc de l'hospitalisation ; - de diminuer sensiblement la longueur de l'évolution ; - d'améliorer le résultat anatomique qui conditionne l'avenir lointain de la hanche. Nos indications opératoires sont donc larges mais non exclusives. Nous opérons les hanches dont les noyaux céphaliques présentent une déformation ou un signe de "tête à risque", ceci d'autant plus volontiers que l'enfant a plus de 6 ans. Le siège de l'ostéotomie doit être haut, inter-trochantérien et l'époque idéale de l'intervention semble bien être celle qui correspond au début de la revascularisation. Nous traitons orthopédiquement, par la décharge ambulatoire, les formes minimes ou très localisées, surtout si l'enfant a moins de 4 ans. La mise en charge est autorisée après disparition de toute zone densifiée radiologiquement, même si la reconstruction est incomplète.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01064595
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Tuesday, September 16, 2014 - 4:19:17 PM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:58:04 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, December 17, 2014 - 11:35:30 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01064595, version 1

Citation

Philippe Merloz. Association de l'ostéotomie fémorale de recentrage à la décharge ambulatoire dans le traitement de la maladie de Legg-Calve-Perthes‎ : bilan de 14 ans de pratique. Médecine humaine et pathologie. 1980. ⟨dumas-01064595⟩

Share

Metrics

Record views

404

Files downloads

1815