Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Ètat des lieux des modalités d'entretien des connaissances et des compétences des sages-femmes d'Auvergne sur les manœuvres de réduction de la dystocie des épaules

Résumé : La dystocie des épaules est une situation d'urgence obstétricale redoutée par la sage-femme. Elle est rare et souvent imprévisible. En France, la majorité des accouchements est effectué par les sages-femmes. Celles-ci sont donc les premières à faire face à une dystocie des épaules. La sage-femme doit être capable de la prendre en charge dans l'attente du médecin. Pour cela, elle doit effectuer un apprentissage régulier afin de pouvoir la gérer de façon optimale. Elle a le devoir d'assurer un développement professionnel continu, mais peu de formations sont proposées dans ce cadre. L'objectif principal éait de savoir si les sages-femmes d'Auvergne pratiquaient des formations sur la dystocie des épaules dans le cadre du développement professionnel continu. Les objectifs secondaires s'intéressaient aux sages-femmes auxquelles des formations ont été proposées ainsi qu'aux deux attentes les plus récurrentes de celles-ci. Il a donc été mené une étude transversale observationnelle à visée descriptive parmi neuf maternités d'Auvergne. Elle concernait 202 sages-femmes éligibles. Le taux de réponse à notre étude était de 52,5%. Notre étude a démontré que seulement 22,1% des sages-femmes avaient réalisé une formation dans le cadre de leur développement professionnel continu, bien que 70,2% avaient déjà fait face à une dystocie des épaules et que 51% se sentaient mal à l'aise face à cette situation. Alors que seulement 28,8% des sages-femmes se sont vues proposer des formations, 75% ont pris l'initiative de "s'auto-former" par des manuels d'obstétrique, des vidéos ou des articles de revues. L'étude a révélé que les sages-femmes souhaitaient la mise en place de formations théoriques et pratiques (91,3%) de préférence tous les deux ans (49%). Sachant que nous avons fixé le seuil d'acquisition des connaissances à 80%, nous avons constaté que 85% de la population avaient obtenu au moins 80% de réponses justes à la mise en situation clinique de notre questionnaire. Pour améliorer notre étude, il faudrait l'étendre à toutes les maternités de France afin d'obtenir une meilleure représentativité nationale. Afin de répondre aux demandes des sages-femmes, nous pourrions proposer de mettre en place une formation lors de la journée du Réseau de Santé Périnatale d'Auvergne en 2015 et de réévaluer, à distance, les connaissances et le ressenti de celles-ci.
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01086606
Contributor : Santé Uca <>
Submitted on : Monday, November 24, 2014 - 3:07:50 PM
Last modification on : Wednesday, May 27, 2020 - 7:48:03 PM
Long-term archiving on: : Friday, April 14, 2017 - 8:07:36 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01086606, version 1

Collections

Citation

Alexandre Richard. Ètat des lieux des modalités d'entretien des connaissances et des compétences des sages-femmes d'Auvergne sur les manœuvres de réduction de la dystocie des épaules. Gynécologie et obstétrique. 2014. ⟨dumas-01086606⟩

Share

Metrics

Record views

599

Files downloads

844