Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Évaluation de l'impact d'un programme d'éducation thérapeutique aux AVK sur l'incidence des événements cliniques majeurs d'origine iatrogène

Résumé : Objectif : Évaluer l’impact de l’éducation thérapeutique (ETP) standardisée aux AVK réalisée dans le service de Cardiologie du CHU Sud Réunion en termes d’incidence des ré-hospitalisations d’origine iatrogène. Méthode : Étude observationnelle rétrospective d’une cohorte de 311 patients sous AVK suivis durant 504 patients-années. Parmi les 414 patients ayant bénéficié du programme ETP AVK, 311 patients traités par AVK pour toutes indications ont été inclus. Le critère d’exclusion était un suivi disponible inférieur à 3 mois. La méthode d’intervention consistait en 2 séances d’ETP standardisée aux AVK réalisées par des infirmiers d’éducation, au cours de l’hospitalisation initiale. L’éducation se déroulait en 2 séances individuelles de 30 minutes : la première visant à acquérir les principales connaissances et compréhension du traitement, une deuxième séance d’évaluation et renforcement des connaissances. Il était remis au patient une documentation écrite, le carnet « vous et votre traitement AVK » et la carte de patient sous AVK. Le suivi ultérieur analysait le nombre d’événements cliniques majeurs d’origine iatrogène survenant au décours de l’hospitalisation. Les critères de jugement principaux étaient la survenue des événements cliniques nécessitant une hospitalisation : hémorragie majeures ou mineure, récidive thrombo-embolique, surdosage AVK. Résultats : L’incidence des hémorragies majeures était de 1.79% (dont fatales : 0.41%) et mineures de 3.57%. Répartition : les hémorragies cutanéo-muqueuses (44.44%) et digestives (40.74%) étaient les plus fréquentes, les hémorragies du SNC (11.11%) ou profondes (3.70%) étaient les plus rares et les plus sévères, fatales dans la moitié des cas. L’incidence des récidives thrombo-emboliques était de 0,79%, celle des surdosages de 1.38%. L’INR médian à l’admission pour hémorragie à 2.57 témoignait le plus souvent d’un accident hémorragique au sein de la zone thérapeutique (70% des cas). Les accidents hémorragiques liés à un surdosage étaient minoritaires et représentaient moins de 15% des cas. Le retentissement était estimé à 5,3 journées d’hospitalisation en moyenne, et 1 patient sur 5 nécessitait une transfusion sanguine. Conclusion : Nos résultats semblent en faveur de l’impact positif de l’ETP aux AVK sur l’incidence des événements cliniques majeurs d’origine iatrogène. D’autres études notamment comparatives sont nécessaires afin de confirmer cette hypothèse.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01093889
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Thursday, December 11, 2014 - 11:56:34 AM
Last modification on : Wednesday, August 23, 2017 - 4:33:22 PM
Long-term archiving on: : Thursday, March 12, 2015 - 10:31:10 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01093889, version 1

Collections

Citation

Camille Lozano Orihuela. Évaluation de l'impact d'un programme d'éducation thérapeutique aux AVK sur l'incidence des événements cliniques majeurs d'origine iatrogène. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01093889⟩

Share

Metrics

Record views

261

Files downloads

1369