Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Mise en place d’une méthode d’évaluation de l'insulinosécrétion chez les patients diabétiques de type 2 non insulines dans une perspective d’adaptation thérapeutique

Résumé : Le diabète de type 2 est une pandémie affectant tous les continents de la planète et trouvant sa source dans la sédentarité croissante des populations et la malnutrition associée. Il constitue à lui seul, un problème de santé publique mondial contre lequel la communauté scientifique n'a de cesse de lutter. Les médecins disposent aujourd'hui d'un arsenal diagnostic, pronostic et thérapeutique considérable, mais certains outils commencent à montrer leur limite que ce soit au niveau de leur sensibilité, leur spécificité, leur répétabilité ou encore leur exhaustivité. De plus, certains outils diagnostiques existants comme le test au Glucagon, shuntent certains paramètres physiologiques comme l'effet incrétine. Améliorer le phénotypage des patients pour individualiser et optimiser la prise en charge devient une nécessité. Fort de ces observations, nous avons tenté de créer un outil thérapeutique prédictif de la thérapeutique à instaurer chez des patients diabétiques de type 2 grâce à l'utilisation d'un petit déjeuner standardisé dit Repas Test. Pour cela, nous avons recruté un panel 31 patients composé de diabétiques de type 2 n'ayant que des antidiabétiques oraux ou agonistes du GLP-1, et des patients normoglycémiques. L'objectif était de mesurer à travers un cycle biologique de 3 prélèvements étalés sur 2 heures, l'insulinosécrétion de chaque patient grâce au dosage de 2 marqueurs biologiques principaux : l'insuline et le peptide C. L'objectif associé était de savoir si ces deux paramètres biologiques donnaient des résultats synergiques ou redondants. Nous avons observé à travers cette étude, des différences significatives en termes de cinétique et de niveau d'insulinosécrétion dans les deux groupes. Le dosage du peptide C s'est avéré être un peu plus pertinent que celui de l'insuline en montrant un retard plus franc de l'insulinosécrétion chez les diabétiques, le rapport C-peptide/glycémie à t1 heure pouvant être un outil intéressant en clinique. Des études complémentaires sur de plus grandes cohortes seraient nécessaires pour confirmer ce résultat.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01110004
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, January 27, 2015 - 12:11:23 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:00:47 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 28, 2015 - 10:50:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01110004, version 1

Citation

Dorian Hulot. Mise en place d’une méthode d’évaluation de l'insulinosécrétion chez les patients diabétiques de type 2 non insulines dans une perspective d’adaptation thérapeutique. Sciences pharmaceutiques. 2014. ⟨dumas-01110004⟩

Share

Metrics

Record views

223

Files downloads

3630