Les raisons de retrait anticipé de l’implant contraceptif liées à la patiente et au médecin : étude de 123 cas

Résumé : L’implant contraceptif est efficace car sans oubli, d’une durée d’action de 3 ans et rapidement réversible au retrait. Mais un tiers des femmes le retire dans l’année qui suit sa pose. L’objectif de cette étude est de déterminer si la durée de port de l’implant est différente selon que les patientes aient reçu une information sur ses effets secondaires, selon qu’il soit choisi par le médecin ou la patiente et selon son contexte de prescription (contre-indication aux autres méthodes ou facilité d’utilisation). On a réalisé une enquête rétrospective par un questionnaire téléphonique auprès de 151 femmes venues consulter au Centre-Hospitalier-de-Neuilly-sur-Seine-Courbevoie et au CMS de Saint-Ouen pour la pose d’un implant entre 2008 et 2011. 123 questionnaires ont pu être analysés. Une différence significative de retrait anticipé a été observée selon qu’une information ait été donnée sur ses effets secondaires (33,8% de retrait anticipé en présence d’information, 63,3% en l’absence d’information, p=0,001). Une différence notable de retrait anticipé a aussi été observée selon l’indication de prescription mais sans significativité statistique (35% de retrait anticipé quand il y avait une contre-indication aux autres méthodes, 50,6% quand il était prescrit pour sa facilité d’utilisation, p=0,103). Les taux de retrait anticipé étaient similaires selon que l’implant soit choisi par la patiente ou le médecin (47,3% et 44,1%, p=0,727). L’information sur les effets secondaires est donc impérative pour minimiser les risques de retrait anticipé. De plus, les patientes ayant une contre-indication aux autres méthodes contraceptives ont moins de retrait anticipé que les autres.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2014
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01121185
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : vendredi 27 février 2015 - 16:29:37
Dernière modification le : mardi 11 octobre 2016 - 11:58:18
Document(s) archivé(s) le : jeudi 28 mai 2015 - 10:30:27

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01121185, version 1

Citation

Marine Lefebvre. Les raisons de retrait anticipé de l’implant contraceptif liées à la patiente et au médecin : étude de 123 cas. Médecine humaine et pathologie. 2014. <dumas-01121185>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

400

Téléchargements du document

7508