Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les compléments au sein des maternités françaises IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés) en 2013 : état des lieux

Résumé : Les taux de compléments délivrés aux nouveau-nés allaités, lors de leur séjour en maternité, sont très variables entre les maternités labellisées Initiative Hôpitaux Amis des Bébés (IHAB), en France. Le concept fondateur de l'Initiative Hôpitaux Amis des Bébés, est le soutien et la promotion de l'allaitement maternel. Or, il est reconnu que l'administration de complément dans les premiers jours de vie, diminue la durée de l'allaitement maternel. Notre étude cherche donc, à expliquer ces différences de taux entre les maternités, et à proposer des mesures afin de diminuer la délivrance de compléments en leur sein. Pour cela nous avons réalisé une étude transversale et descriptive, à l'aide de questionnaires à compléter, dans les maternités françaises labellisées IHAB, pendant un mois entre avril et juillet 2013, pour tout nouveau-né allaité recevant un complément. Les compléments n’ont été donnés sur initiative du personnel que dans 2,6% des cas. Les compléments délivrés suite à une indication médicale, représentaient 35,9% des questionnaires. Ils permettaient une poursuite de l'allaitement maternel exclusif à la sortie de la maternité dans 69% des cas. Et peu de ces compléments étaient administrés par biberon (1% des compléments d'indication médicale). La majorité des compléments de l'étude étaient donnés suite à une demande maternelle (51,3% des compléments), avec des taux très variables entre les maternités. On constate également que ceux-ci sont souvent demandé par les mères en vue d'un passage en allaitement mixte (29,2% des demandes maternelles de compléments) ou en vue d'un arrêt d'allaitement maternel (34,2%), là encore avec des grandes variations de représentativité selon les maternités. Les indications médicales des compléments correspondent, pour la majorité, aux protocoles de l'Organisation Mondiale de la Santé (à 63%) et de l'Academy of Breastfeeding Medicine (à 81%). Les principales différences reposant sur des questions de seuils d’administration. Ces seuils sont également très variables entre les maternités de l'étude. En conclusion, une des principales différences constatée, entre les maternités IHAB françaises, au sein de cette étude, se situe au niveau des proportions de femmes arrêtant l'allaitement en cours de séjour en maternité, ou souhaitant directement un allaitement mixte. L'autre grande différence repose sur les variations des protocoles médicaux d'administration de compléments, en particulier au niveau des seuils (d'hypoglycémie, …). Cela explique, au moins en partie, les différences de taux de compléments retrouvées entre ces maternités. Cette étude permet également de dégager des pistes afin de diminuer le don de compléments au sein de ces maternités, comme la rédaction d'un protocole commun encadrant les indications médicales de compléments, et d'une formation commune des pédiatres de ces maternités. Les autres pistes consistent à poursuivre les efforts de formation des personnels des maternités, et de continuer les politiques internationales, européennes et nationales de promotion de l'allaitement maternel auprès de la population générale.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01122293
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, March 3, 2015 - 3:39:40 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Thursday, June 4, 2015 - 11:31:07 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01122293, version 1

Citation

Frédérique Schwaller. Les compléments au sein des maternités françaises IHAB (Initiative Hôpital Ami des Bébés) en 2013 : état des lieux. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01122293⟩

Share

Metrics

Record views

261

Files downloads

442