Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Thérapies non médicamenteuses en soins primaires chez les patients atteints de BPCO‎ : revue de la littérature

Résumé : La BronchoPneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) atteint 65 millions de personnes dans le monde. Sa prévalence est en augmentation. D’ici 20 ans, elle sera la 3e cause de décès dans le monde. Le sous diagnostic touche 2/3 des patients et est responsable d’un défaut de prise en charge important. Les diverses recommandations donnent au médecin traitant un rôle pivot dans la prise en charge du patient atteint de BPCO. Cependant la plupart des interventions ayant prouvées une efficacité importante ne sont pas disponibles en soins primaires. Les thérapies médicamenteuses ont déjà été évaluées et n’ont pas fait leur preuve sur la survie à long terme. Objectif : Identifier les interventions de soins primaires permettant d’améliorer l’état de santé des patients atteints de BPCO, en dehors des thérapies médicamenteuses spécifiques validées. Méthode : Revue systématique de la littérature menée en juin 2014 dans Medline et la Cochrane Library sur les thérapies non médicamenteuses accessibles en soins primaire chez les patients atteints de BPCO. Nous avons inclus des essais contrôlés randomisés, des revues de la littérature et des méta-analyses en utilisant une double lecture. Résultats : Nous avons identifié 107 références. Les exercices physiques, surtout combinés à de la musculation ou de l’endurance, améliorent la qualité de vie des patients. La réhabilitation pulmonaire semble avoir un impact sur la morbidité surtout après un épisode d’exacerbation. La stimulation des muscles par magnétisme ou électrostimulation s’est avérée efficace. Les techniques de nébulisation et de désencombrement des voies aériennes n’ont pas prouvés leur intérêt. Les entraînements respiratoires avec une pression expiratoire positive améliorent le quotidien des patients. La nutrition sans réhabilitation respiratoire n’a pas montré de résultats concluants. L’utilisation de rollator est utile pour diminuer la dyspnée au cours d’un déplacement. L’éducation thérapeutique et la télémédecine ont donné des résultats très divergents. La prise en charge multidisciplinaire des patients semble avoir un effet positif. L’HAD diminuerait le risque de ré-hospitalisation. Les techniques utilisant les concepts d’acupuncture améliorent la symptomatologie du patient. Conclusion : Quelques interventions non médicamenteuses ont démontré une efficacité sur la BPCO. La combinaison de plusieurs interventions simultanées semble être la mesure la plus efficace, elle nécessite la mise en place de mesure de coordination de soins en réseaux multidisciplinaires.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01122370
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, March 3, 2015 - 4:57:31 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 5:00:54 PM
Long-term archiving on: : Thursday, June 4, 2015 - 11:45:12 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01122370, version 1

Citation

Hugo Guihard. Thérapies non médicamenteuses en soins primaires chez les patients atteints de BPCO‎ : revue de la littérature. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01122370⟩

Share

Metrics

Record views

385

Files downloads

902