Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les problèmes ouverts : quels apports dans les apprentissages de la division au cycle 3

Résumé : Certains élèves présentent de nombreuses difficultés à mettre en place, lors de la résolution de problèmes en mathématiques, des raisonnements déductifs et notamment ceux en lien avec la division. La pratique régulière de problèmes ouverts, dans laquelle l’élève se positionne en tant que chercheur, ne pourrait-elle pas susciter chez ce dernier un intérêt nouveau pour les mathématiques et favoriser l’apprentissage de cette notion ?
Ce mémoire présente l’intérêt que peut représenter la résolution de problèmes ouverts en lien avec l’apprentissage d’une notion mathématique particulière : la division. À travers la mise en place de quatre séances de recherche auprès d’une classe de CM1/CM2, nous avons tenté de répondre aux hypothèses suivantes : 1) La pratique de problèmes ouverts favorise l’apprentissage de la division. 2) La pratique de problèmes ouverts favorise l’utilisation de mode de raisonnements déductifs. 3) La pratique de problèmes ouverts permet d’entrer différemment dans les activités mathématiques et de dépasser certains blocages. 4) La pratique de problèmes ouverts permet d’automatiser des processus d’auto-validation des résultats.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [2 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01132086
Contributor : Espe Cvl Université d'Orléans <>
Submitted on : Monday, March 16, 2015 - 4:08:37 PM
Last modification on : Friday, June 14, 2019 - 1:30:45 AM
Long-term archiving on: : Monday, April 17, 2017 - 4:29:35 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01132086, version 1

Collections

Citation

Vincent Dumonteil. Les problèmes ouverts : quels apports dans les apprentissages de la division au cycle 3. Education. 2014. ⟨dumas-01132086⟩

Share

Metrics

Record views

292

Files downloads

479