Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Optimisation de l’enveloppe d’un bâtiment passif à l’aide de la simulation thermique dynamique

Résumé : Nous avons divisé ce rapport en quatre parties distinctes. Nous débutons une première partie dédiée à la conception des maisons passives, ce qui nous permet d’aborder en seconde instance le calcul des déperditions, le confort thermique et le bilan énergétique. À partir de ces bases nous pouvons aborder, dans un troisième temps, l’étude d’une maison passive avec l’outil de simulation dynamique.
Cette étude porte dans un tout premier temps sur les caractéristiques d’un bâtiment passif et ses détails de conception. Quand nous parlons d’une maison ou bâtiment dit « passif », nous évoquons un type de construction qui est le fruit de plusieurs décennies de collaboration entre scientifiques et professionnels du bâtiment. L’importance de chaque composant est soulignée et leur interaction dans une enveloppe finie est mise en évidence. Nous abordons les différents types de parois opaques proposés sur le marché, les isolants, la problématique des ponts thermiques, l’ensemble composant une fenêtre, l’étanchéité à l’air et la ventilation. Ceci nous sert de base pour aborder les principes de calcul.
Le deuxième chapitre est consacré aux méthodes de calcul règlementaires adoptées pour l’estimation des maisons passives. La méthode décrite est celle utilisée à l’échelle européenne et nous permet de mieux appréhender la complexité des échanges thermiques qui ont lieu dans un bâtiment. Une maison passive est non seulement une maison économe en énergie mais une maison où le confort thermique est tout aussi important et ce tout au long de l’année. Nous allons donc reprendre les notions de bases réglementaires du confort thermique telles qu’elles doivent être appliquées pour être conformes aux règles de l’art d’une maison passive.
Nous avons étudié les bases matérielles (éléments de construction), les bases physiques du calcul et de la notion de confort. Nous abordons en troisième chapitre le modèle de base. Ce que nous appelons le modèle de base est l’étalon mesure en quelque sorte de nos calculs. Nous définissons et appliquons sur un modèle informatique les propriétés minima à respecter pour une maison passive, et les résultats obtenus nous serviront de référence pour valider les choix d’optimisation. Nous terminons ce chapitre sur la méthodologie à adopter pour notre étude ainsi qu’une première analyse des résultats obtenus, ceci nous permet d’aborder l’optimisation même.
Le dernier chapitre aborde l’optimisation même de l’enveloppe d’un bâtiment passif. La méthode consiste à approcher une optimisation des parois vitrées en premier car il s’agit de l’élément de l’enveloppe du bâtiment qui aura le plus d’influence sur les consommations énergétiques et le confort thermique.
Le dernier composant de l’enveloppe de notre étude d’optimisation est les parois opaques, ceci nous permet d’avoir nos premières conclusions sur les résultats. Nous concluons notre étude sur une ouverture de l’utilisation de la simulation dynamique elle-même, les limites et possibilités offertes par l’utilisation d’un tel outil.
Mots-clés : Bâtiment passif
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01143036
Contributor : Cnam - Service Commun de la Documentation - Bibliothèque Centrale <>
Submitted on : Thursday, April 16, 2015 - 3:13:11 PM
Last modification on : Saturday, February 8, 2020 - 12:10:04 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 18, 2017 - 9:49:43 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01143036, version 1

Collections

Citation

Erik Chisholm. Optimisation de l’enveloppe d’un bâtiment passif à l’aide de la simulation thermique dynamique. Eco-conception. 2013. ⟨dumas-01143036⟩

Share