Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Connaissances et attentes de formation des internes de médecine générale rouennais en 2014 concernant l’installation en libéral

Résumé : Le choix du mode d’exercice est un passage incontournable pour les internes de médecine générale terminant leur cursus. 60,3% des généralistes sont installés en libéral, mais le remplacement apparaît comme le mode d’exercice privilégié parmi les jeunes praticiens s’inscrivant pour la première fois à l’Ordre (41,9%). L’objectif était d’établir un état des lieux en 2014 des connaissances réelles des internes rouennais concernant l’installation libérale ainsi que de leurs attentes de formation. Cette enquête descriptive quantitative a été réalisée grâce à un questionnaire électronique, anonyme, auto administré aux internes inscrits au DESMG rouennais entre juin et octobre 2014. 103 questionnaires ont été analysés, représentant 43% de l’ensemble des internes de médecine générale rouennais. Il existait une surexpression d’étudiants en TCEM2 (53,7%) et TCEM3 (56,6%) par rapport aux TCEM1 (26,5%). Les autres critères ne différenciaient pas significativement notre échantillon de la population cible. L’état des lieux des connaissances rapportait 67% et 89,3% de bonnes réponses aux questions sur la couverture sociale. En ce qui concerne les structures juridiques encadrant l’exercice de groupe, seules les Sociétés Civiles de Moyens étaient connues de plus de la moitié des internes. Peu d’internes maitrisaient les Sociétés Interprofessionnelles de Soins Ambulatoires (SISA) pourtant les plus adaptées à l’exercice en Maisons de Santé Pluridisciplinaires (14,6% de réponses bonnes) et à l’acquisition des Nouveaux modes de Rémunération (11,6% de bonnes réponses). 49,5% de réponses justes concernant les centres de santé et 69,9% pour les pôles de santé. 48,5% avaient déjà entendu parler du statut de collaborateur libéral. 16,5% des étudiants connaissaient l’existence du guichet unique de l’installation. Concernant les attentes de formation, 82,5% déclaraient qu’une formation plus approfondie les inciterait à s’installer plus rapidement. 49,5% pensaient qu’une quatrième année professionnalisante serait utile pour acquérir les compétences nécessaires en gestion du cabinet. Les trois principaux domaines de formation plébiscités étaient les formalités administratives nécessaires l ors de l’installation, le remplacement et l’exercice libéral pluridisciplinaire. Notre étude confirme le manque de connaissances théoriques des internes de médecine générale nécessaires à une installation en exercice libéral. Des pistes de formation sont exposées afin d’améliorer ce constat et espérer une installation plus rapide des jeunes praticiens.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [26 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01145564
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Friday, April 24, 2015 - 3:55:19 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 3:05:22 PM
Long-term archiving on: : Monday, September 14, 2015 - 1:17:05 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01145564, version 1

Citation

Joséphine Dayot. Connaissances et attentes de formation des internes de médecine générale rouennais en 2014 concernant l’installation en libéral. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01145564⟩

Share

Metrics

Record views

233

Files downloads

740