Utilisation des dispositifs de mesure de l’INR capillaire par les professionnels de santé en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) pour la gestion des traitements antivitamine K par le médecin généraliste : une étude de faisabilité

Résumé : Rationnel. L'INR dans le suivi des antivitamine K (AVK) peut être mesuré par méthode capillaire.
Matériel et méthodes. Étude prospective multicentrique de faisabilité de la mesure de l'INR capillaire par les soignants chez les résidents d'EHPAD sous AVK.
Résultats. Pendant 9 mois, 18 INR capillaires ont été réalisés chez 9 patients (âge médian 90 ans) au sein de 3 EHPAD. Les INR capillaires et veineux étaient bien corrélés (r=0,959). La totalité des soignants ayant utilisé le dispositif et les médecins responsables du suivi étaient favorables au développement de cette méthode en EHPAD, dont les avantages seraient d'améliorer le confort du patient, la communication entre le personnel soignant et les médecins et les conditions de surveillance de l'INR. Le principal frein est la nécessité d'une formation suffisante des soignants à cette méthode.
Conclusion. La mesure de l'INR capillaire par les soignants semble faisable pour les patients âgés sous AVK résidents d'EHPAD.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2012
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [85 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01162513
Contributeur : Université Paris Descartes - Scd <>
Soumis le : mercredi 10 juin 2015 - 16:56:56
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:33
Document(s) archivé(s) le : vendredi 11 septembre 2015 - 13:26:57

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01162513, version 1

Citation

Charlotte Rachline. Utilisation des dispositifs de mesure de l’INR capillaire par les professionnels de santé en établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) pour la gestion des traitements antivitamine K par le médecin généraliste : une étude de faisabilité. Médecine humaine et pathologie. 2012. 〈dumas-01162513〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

119

Téléchargements de fichiers

528