Thromboprophylaxie en médecine palliative : étude d'une cohorte de 312 patients au CHU de Rouen

Résumé : Les patients de médecine palliative ont un risque thromboembolique élevé. Ces patients étant souvent exclus des études, des recommandations concernant la thromboprophylaxie sont difficiles à établir. Matériels et méthodes. L’objectif principal était de réaliser un état des lieux des pratiques. Les objectifs secondaires étaient d’analyser les motifs de non prescription et d’arrêt de traitement afin de déterminer les facteurs influençant sa prescription. Cette étude est une analyse rétrospective des patients admis dans l’unité de soins palliatifs du CHU de Rouen en 2013, suivie d'une analyse prospective des patients admis en 2014, après sensibilisation des praticiens. Résultats. Seuls 35% des 312 patients hospitalisés recevaient une thromboprophylaxie conformément aux recommandations de l’AFSSAPS de 2009. A contrario, 16 % des patients n'ayant pas l’indication en bénéficiaient en 2013, et 8% en 2014 (p<0.05). La moitié des préventions a été suspendue en cours de séjour, sur décision de limitation et arrêt de thérapeutique active. En 2014, les patients aux scores de Barbot les plus élevés (et donc aux pronostics les plus péjoratifs) se voyaient davantage prescrire une thromboprophylaxie. Par contre, l’indice de Karnofsky n’influençait pas la prescription d’une prophylaxie. Discussion. Cette étude montre une sous-prescription de la thromboprophylaxie, liée à une sous-estimation du risque thromboembolique, et à l’absence de recommandations spécifiques à ces patients. Des éléments éthiques, tels que la pertinence d’un traitement préventif dans un cadre palliatif, le caractère invasif d’une injection quotidienne, ainsi que l’état général du patient et son pronostic semblent guider les praticiens. Conclusion. Comme toute décision en médecine palliative, la prescription d'une thromboprophylaxie se fait après discussion du rapport bénéfice risque propre à chaque malade. Aucun élément objectif ne semble pouvoir à ce jour prendre le pas sur « l’arbitraire » du prescripteur.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [166 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01162746
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : jeudi 11 juin 2015 - 12:01:52
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : samedi 12 septembre 2015 - 10:52:40

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01162746, version 1

Citation

Mathilde Khetta. Thromboprophylaxie en médecine palliative : étude d'une cohorte de 312 patients au CHU de Rouen. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01162746〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

115

Téléchargements de fichiers

565