Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Révision des prothèses unicompartimentaires par prothèse totale du genou : résultats d’une étude cas-témoin de 46 cas comparant navigation informatisée et chirurgie conventionnelle

Résumé : Introduction : La révision des Prothèses unicompartimentaires (PUC) par prothèse totale du genou (PTG) assistée par ordinateur est une technique chirurgicale peu répandue. L’objectif principal de ce travail était d’analyser le positionnement radiologique des implants dans les reprises de PUC par PTG, en comparant les résultats de la chirurgie conventionnelle (non CAO) à ceux de la chirurgie naviguée (CAO). Les objectifs secondaires étaient d'évaluer les résultats cliniques, la satisfaction des patients et les amplitudes articulaires dans ces deux groupes. Notre hypothèse était que la CAO permettait un meilleur positionnement des implants. Matériel et méthodes : Il s’agit d’une étude rétrospective mono opérateur. Quarante-six genoux de 46 patients âgés en moyenne de 73,1±8,2 ans [52,7-93,3] on été inclus. Les 2 groupes CAO et non CAO étaient composés de 23 patients et étaient comparables sur l'âge, le sexe, le coté, la durée de vie de la PUC, la cause d'échec de la PUC, et l’angle HKA préopératoire de la reprise. Tous les patients ont été revus par 2 observateurs indépendants. Résultats : Dans le groupe CAO, l’angle HKA moyen était de 179,2°±2,2° (175°-184°). L’angle mécanique tibial (AMT) était en moyenne de 88,4°±1,6° (84°-90°) et l’angle mécanique fémoral (AMF) de 91°±2° (87°-94°). La pente tibiale était de 88,7°±1,1° (87-90). Dans le groupe non CAO, l’angle HKA moyen était de 179,9°±1,9° (175°-183°). L’AMT était en moyenne de 89,1°±1,3° (87°-93°) et l’AMF de 90,6°±1,5° (87°-93°). La pente tibiale était de 87,8°±4,86° (78-102). Il n’existait pas de différence significative entre les deux groupes, sur aucun des paramètres radiologiques étudiés. Dans le groupe CAO, la flexion moyenne était de 114,3°±10,6° (100°-140°), le score IKS global moyen était de 177,3±11,7 (157-200). Dans le groupe non CAO, la flexion moyenne était de 110°±11,4° (90°-120°), le score IKS global moyen était de 164,3±24,6 (100-200). La seule différence significative (p= 0,001) entre les deux groupes concernait le score IKS Fonction : CAO=91,5±6,6 (80-100) ; non CAO=79,6±16,3 (50-100). Discussion-conclusion : La cible radiologique d'angle HKA postopératoire de 180°±3° a été obtenue dans 87,5% des cas dans le groupe non CAO et 92,4% des cas dans le groupe CAO. Cette légère différence en faveur de la CAO n’est pas statistiquement significative, si bien que notre hypothèse de départ n’a pas été vérifiée, tout au moins entre les mains d’un chirurgien expert. Cependant, la qualité des résultats obtenus avec la CAO laisse à penser qu’elle pourrait être une aide précieuse à des chirurgiens moins expérimentés.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [34 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01163726
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Monday, June 15, 2015 - 2:09:18 PM
Last modification on : Wednesday, July 15, 2020 - 8:58:04 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 25, 2017 - 8:10:19 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01163726, version 1

Citation

Jérémy Cognault. Révision des prothèses unicompartimentaires par prothèse totale du genou : résultats d’une étude cas-témoin de 46 cas comparant navigation informatisée et chirurgie conventionnelle. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01163726⟩

Share

Metrics

Record views

198

Files downloads

83