Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Capacité du Pulsioflexᵀᴹ à évaluer les variations de débit cardiaque : une étude prospective multicentrique

Résumé : Introduction : L’optimisation hémodynamique précoce a prouvé ses bénéfices sur la morbi-mortalité péri-opératoire et les durées de séjour hospitalier. La prise en charge des patients à haut-risque chirurgical et de réanimation est basée sur l’amélioration de l’oxygénation tissulaire, en optimisant son principal déterminant, le débit cardiaque. Même si les bénéfices sont connus des praticiens, la plupart ne monitorent pas au quotidien le débit cardiaque, et se contentent de la pression artérielle ou d’indices dynamiques pour guider le remplissage vasculaire. Un des principaux arguments avancés est l’invasivité de la méthode de référence. Le Pulsioflexᵀᴹ est un nouvel outil de monitorage du débit cardiaque, semi-invasif. Nous avons étudié sa capacité à évaluer les variations de débit cardiaque après intervention thérapeutique (augmentation ou diminution de noradrénaline, remplissage vasculaire) chez des patients sous vasopresseurs. La référence était la mesure de débit cardiaque par échographie trans-thoracique. Matériel et méthodes : Cette étude observationnelle, prospective et bicentrique, a été menée entre juin 2012 et octobre 2014 dans les services de réanimation digestive et de déchocage du CHU de Bordeaux. Les patients inclus étaient répartis en trois groupes selon l’intervention thérapeutique réalisée : remplissage vasculaire, augmentation ou diminution de noradrénaline. Les valeurs absolues et les variations de débit cardiaque mesurées par Pulsioflexᵀᴹ étaient comparées à celles obtenues par échocardiographie transthoracique avant et après manoeuvre thérapeutique. Résultats : 60 patients ont été inclus. Le pourcentage d’erreur global sur les valeurs absolues de débit cardiaque était de 65% avant et 59 % après intervention thérapeutique. Le taux de concordance sur les variations de débit cardiaque était de 79% (en excluant les variations non significatives). L’analyse en sous-groupe révélait un taux de concordance de 93% pour le groupe remplissage mais avec une analyse en polar plot qui montrait un biais angulaire de 27 ±20° et des limites d’agrément radiales de ±70°. Ce biais sur la mesure des valeurs absolues et des variations de débit était corrélé à la baisse des résistances vasculaires systémiques. Conclusion : Le dispositif Pulsioflexᵀᴹ n’est pas capable de mesurer les variations de débit cardiaque après modification de doses de noradrénaline chez les patients sous vasopresseurs, mais semble intéressant pour estimer les variations de débit cardiaque après remplissage vasculaire.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [136 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01166261
Contributor : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Submitted on : Monday, June 22, 2015 - 2:26:17 PM
Last modification on : Wednesday, August 23, 2017 - 4:33:29 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, April 25, 2017 - 5:33:00 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01166261, version 1

Collections

Citation

Laetitia Lernould. Capacité du Pulsioflexᵀᴹ à évaluer les variations de débit cardiaque : une étude prospective multicentrique. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01166261⟩

Share

Metrics

Record views

101

Files downloads

551