Évaluation de la transmission des données médicales en médecine générale : Cas du changement de médecin traitant

Résumé : Introduction : le dossier médical est l’ensemble des documents concernant la santé du patient détenu par son médecin traitant. Il est le garant de la qualité mais aussi de la sécurité de la prise en charge du malade. Bien qu’elle soit obligatoire, la transmission des données médicales, lors du changement de médecin traitant semble insuffisante. Objectif : l’objectif principal de notre étude était de préciser les éléments du dossier médical amenés par le patient lors du premier contact avec son nouveau médecin traitant (MT). L’objectif secondaire était de vérifier l’impact du caractère chronique ou potentiellement grave de la maladie, ou des maladies, sur la transmission de tout ou partie du dossier médical. Méthode : il s’agissait d’une enquête de pratique, d’une durée de deux mois, auprès de 400 médecins généralistes tirés au sort, établis en Gironde. Lors de la première consultation avec un nouveau patient, le praticien devait répondre à un questionnaire, à retourner par courrier. Ce questionnaire permettait de renseigner le profil du médecin traitant (sexe, lieu d’exercice), le profil du patient (âge, sexe, motif de changement de MT, notion de maladie chronique ou d’affection de longue durée), les documents apportés par le patient (dossier médical, ordonnance, courrier de spécialiste, résultat d’examen para clinique et carnet de vaccination), la notion de contact entre l’ancien et le nouveau MT et le contenu du dossier médical lorsqu’il était transmis. Résultats et analyses : au total 98 réponses ont été exploitables. Les données médicales transmises sont insuffisantes lors d’un changement de médecin traitant. En cas de maladie chronique, cette transmission est meilleure mais reste insuffisante. En moyenne, moins du tiers des patients transmettent leur dossier médical. Les praticiens qui partent à la retraite transmettent davantage leurs données médicales aux patients. Les données d’alertes (allergie intolérances), de dépistage et les vaccinations sont souvent absentes des dossiers médicaux, lorsqu’ils sont transmis au nouveau praticien. Conclusion : lors du changement de MT, les nouveaux patients, même en cas d’affections chroniques, apportent peu de données médicales à leur nouveau médecin généraliste. Les conséquences potentielles de cette insuffisance d’information devraient induire une réflexion afin d’améliorer la transmission de ces données.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [34 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01187388
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 26 août 2015 - 16:14:34
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:33
Document(s) archivé(s) le : vendredi 27 novembre 2015 - 11:03:07

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01187388, version 1

Collections

Citation

Olivier Dalsheimer. Évaluation de la transmission des données médicales en médecine générale : Cas du changement de médecin traitant. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01187388〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

120

Téléchargements de fichiers

214