Patrimoine et éducation au développement

Résumé : La protection de l’environnement est désormais devenue essentielle obligeant à prêter attention à la conservation de l’eau, la fertilisation du sol, la biodiversité, le reboisement, les approches biologiques. Nous assistons en Guadeloupe à la disparition du patrimoine que constitue la connaissance des plantes du jardin créole. Aujourd’hui, les enfants connaissent peu ou pas celles-ci. Or, la disparition du jardin créole représente non seulement la perte d’un patrimoine végétal et alimentaire, mais aussi la perte de savoir-faire et savoir-être par rapport à son propre environnement et sa propre santé.
Ce mémoire a pour objectifs de trouver les moyens de permettre aux élèves de cycle 3 :
- d’agir sur leur environnement, observer et comprendre le jardin créole
- de prendre conscience de la richesse de la biodiversité de la Guadeloupe et de sa fragilité
- de favoriser l’expression par un enrichissement du lexique
- de mettre en mémoire le patrimoine végétal de la Guadeloupe
Il est l’exposé de mes réflexions portant sur la question : « En quoi le patrimoine, ici le jardin créole, peut-il être un outil pédagogique au service de l’Éducation au développement durable ? »
Type de document :
Mémoires
Education. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01193402
Contributeur : Guadeloupe Bufm <>
Soumis le : vendredi 4 septembre 2015 - 20:12:19
Dernière modification le : mercredi 21 février 2018 - 22:02:01
Document(s) archivé(s) le : samedi 5 décembre 2015 - 14:15:57

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01193402, version 1

Collections

Citation

Aurélia Zammit. Patrimoine et éducation au développement. Education. 2015. 〈dumas-01193402〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

262

Téléchargements de fichiers

512