Accouchement à bas risque : mythe ou réalité ?

Résumé : L'objectif principal de cette étude de cohorte rétrospective, réalisée dans une maternité publique de niveau III, était d'évaluer le taux d'intervention de l'obstétricien au cours des accouchements supposés à bas risque et de le comparer aux accouchements à haut risque. Le taux d'intervention de l'obstétricien dans le groupe bas risque était de 34,4 % contre 44,5 % dans le groupe haut risque (p = 0,13). Cette étude a également montré que, dans le groupe bas risque, l'obstétricien était plus fréquemment intervenu chez les patientes nullipares (47,5 % contre 9,7 % chez les multipares, p = 0,003). Une définition stricte de la grossesse à bas risque ne permet pas d'exclure complètement la survenue de complications pendant l'accouchement. Celui-ci reste imprévisible.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [26 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01194793
Contributeur : Muriel Pelletier-Guichard <>
Soumis le : lundi 7 septembre 2015 - 15:33:44
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:36
Document(s) archivé(s) le : mercredi 26 avril 2017 - 15:23:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01194793, version 1

Citation

Lise Geoffroy. Accouchement à bas risque : mythe ou réalité ?. Gynécologie et obstétrique. 2015. 〈dumas-01194793〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95

Téléchargements de fichiers

180