Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Les usages de la présence. Description et prescription dans l’œuvre de Mikel Dufrenne

Résumé : Si la phénoménologie husserlienne s’est construite autour de l’idéal de l’épokhè, comprise comme « suspension du jugement » en vue d’une description stricte des phénomènes, force est de constater que l’œuvre de Mikel Dufrenne ne saurait s’inscrire dans le projet phénoménologique : préconisant l’athéisme et la subversion, parcouru de réquisitoires acerbes contre la police, la classe dominante ou la société de consommation, le corpus dufrénien semble souvent dépasser le stade préliminaire de la description en vue de défendre des options qui, semble-t-il, ne peuvent dès lors être que des opinions. Pourtant, description et prescription s’y trouvent liées dans un commun destin : les « choix » politiques ou athéistiques de Dufrenne ont maille à partir avec la « présence originaire » qu’il tente, à chaque étape de sa pensée, de retrouver — et qui se donne elle-même à la faveur de certains phénomènes « saturés », dont « l’orgasme, la fête et l’émeute » sont des exemples éminents. Notre étude se donne dès lors pour but de retrouver les usages possibles de la présence, en soulignant le rapport extrêmement original que Dufrenne entretient avec la phénoménologie.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01194868
Contributor : Paris 1 Panthéon-Sorbonne - Ufr Philosophie <>
Submitted on : Monday, October 19, 2015 - 9:09:38 AM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:12:07 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, April 26, 2017 - 3:21:16 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01194868, version 1

Citation

Stéphane Basille. Les usages de la présence. Description et prescription dans l’œuvre de Mikel Dufrenne. Philosophie. 2015. ⟨dumas-01194868⟩

Share

Metrics

Record views

517

Files downloads

521