La relaxation en psychiatrie adulte : quelles spécificités en psychomotricité ?

Résumé : Le psychomotricien dispose généralement d’un choix de médiations à proposer aux patients qu’il rencontre. La relaxation est une médiation très répandue dans le secteur de la psychiatrie adulte, puisqu’elle pratiquées par de nombreux corps de métier (psychomotriciens, psychologues, infirmiers, …). Parfois, un même patient peut se retrouver à avoir plusieurs séances de relaxation dans son parcours de soins, avec différents soignants. Existe-t-il des manières singulières d’accompagner par la relaxation le patient, en fonction de la profession ? Présente au cœur de la formation initiale, il s’agit de savoir comment la psychomotricité s’est approprié cette médiation, et en quoi la relaxation va permettre le soin en psychomotricité. Le premier chapitre de ce mémoire de fin d’études a pour but de définir la relaxation thérapeutique, en s’appuyant sur les travaux du pionner de cette méthode en France : Durand de Bousingen. Après avoir croisé la relaxation dans l’histoire de la psychiatrie et de la psychomotricité, il s’agit de pouvoir différencier les principales méthodes de relaxation thérapeutique et leurs effets. Le deuxième chapitre s’intéresse aux indications de la relaxation en psychiatrie adulte. Celui-ci décrit les problématiques psycho-corporelles récurrentes en psychiatrie adulte, et les objectifs que mettent en place chaque corps de métiers lorsqu’il propose de la relaxation. Ainsi cette partie démontre que l’indication pour un soin va permettre de différencier les pratiques de la relaxation, d’une profession à une autre. Le travail d’équipe dans la transdisciplinarité prend alors tout son sens. Le troisième chapitre est consacré à la relaxation en psychomotricité, avec pour points de départs l’intérêt de la médiation dans cette profession et le tonus musculaire. De ces deux grands thèmes de la psychomotricité découlent les questions autour du schéma corporel et de l’image du corps, du rapport à l’espace et au temps, et des niveaux de vigilances et états attentionnels. Ces différents aspects s’étudient globalement dans la dynamique du patient, bien que le soin soit ‘’vectorisé’’ comme le souligne Marc Rodriguez. La notion de cadre selon Catherine Potel, qui « contient une action thérapeutique dans un lieu, dans un temps, dans une pensée » est alors illustrée. Enfin, l’ensemble du propos est illustré par l’étude des cas de deux patientes vues individuellement en Centre Médico-Psychologique et dans un service d’hospitalisations psychiatriques.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [11 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01196731
Contributeur : Emmanuelle Grosset-Janin <>
Soumis le : jeudi 10 septembre 2015 - 12:34:16
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:30
Document(s) archivé(s) le : lundi 28 décembre 2015 - 23:58:59

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01196731, version 1

Collections

Citation

Diane Motay. La relaxation en psychiatrie adulte : quelles spécificités en psychomotricité ?. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01196731〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

484

Téléchargements de fichiers

6288