Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Rôles des médecins généralistes dans la prise en charge de patients atteints de cancer‎ : état des lieux et souhaits. Étude qualitative auprès de 13 médecins généralistes haut-normands

Résumé : Depuis 2004, les cancers sont la première cause de mortalité en France. Sur l’année 2012, le nombre estimé de nouveaux cancers s’élevait à 355.000 et le nombre de décès estimé par cancer était de 148.000. C’est devant ce véritable enjeu de santé publique qu’en 2003, le président de la République a lancé le premier plan cancer 2003-2007. Le but de ce premier plan était de réduire la mortalité par cancer de 20% en 5 ans en ciblant sept axes stratégiques : le rattrapage du retard en prévention, une meilleure organisation du dépistage, apporter des soins de meilleure qualité centrés autour du patient, rendre l’accompagnement social plus humain et plus solidaire, mettre en place une formation plus adaptée, développer la recherche et créer l’Institut National du Cancer (INCa). En 2009, l’évaluation du premier plan cancer, par le Haut Conseil de Santé Publique (HCSP), a conclu qu’il fallait replacer le médecin traitant au centre du parcours de soins comme étant le pivot de ce parcours en cancérologie. En effet, l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS) avait constaté que « le plan n’a pas réussi à préciser la place et le rôle du médecin traitant dans le dispositif de prise en charge » . L’un des trois thèmes transversaux du deuxième plan cancer 2009-2013 était « de renforcer le rôle du médecin traitant à tous les moments de la prise en charge pour permettre notamment une meilleure vie pendant et après la maladie ». Lors de mon externat dans des unités de cancérologie, il semblait qu’en pratique, le rôle des médecins généralistes en cancérologie n’était pas clairement défini. Les médecins généralistes n’étaient pas particulièrement invités aux réunions de concertation pluridisciplinaire (RCP). De même, lorsqu’un patient entrait en phase palliative le médecin traitant n’était parfois ni concerté ni averti. Lors de mes stages en ambulatoire, dans des cabinets de médecine générale, la place du médecin généraliste auprès de ses patients par la connaissance qu’il a sur leur mode de vie et le patient dans sa globalité paraissait évidente. De nombreuses thèses ont exploré le rôle actuel des médecins généralistes dans la prise en charge des patients cancéreux . Elles montrent un désir d’implication plus fort des médecins généralistes dans cette prise en charge. Cependant le souhait des médecins généralistes n’a jamais été étudié de manière qualitative. Ce travail de recherche a donc pour but d’explorer comment ils souhaitent s’investir, en d’autres termes quels rôles souhaitent-ils jouer dans la prise en charge de leurs patients cancéreux ? Ainsi l’enjeu est d’avoir une meilleure connaissance de leur(s) rôle(s) actuel(s) et de(s) rôle(s) que les médecins généralistes souhaitent avoir auprès des patients atteints de cancer. Le but étant d’essayer de mieux connaitre les différences entre les rôles joués, souhaités et ceux définis en théorie afin de les améliorer et de les limiter.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01203242
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, September 22, 2015 - 3:29:09 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Tuesday, December 29, 2015 - 9:21:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01203242, version 1

Citation

Coralie Bourquin. Rôles des médecins généralistes dans la prise en charge de patients atteints de cancer‎ : état des lieux et souhaits. Étude qualitative auprès de 13 médecins généralistes haut-normands. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01203242⟩

Share

Metrics

Record views

230

Files downloads

1871