Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Macro-adénomes hypophysaires non-fonctionnels‎ : analyse rétrospective chez 130 patients consécutifs opérés au CHU de Rouen

Résumé : Les adénomes hypophysaires représentent environ 15% de l'ensemble des tumeurs intracrâniennes. Les macro-adénomes non-fonctionnels sont le plus souvent diagnostiqués sur le syndrome tumoral et la compression des voies optiques. La chirurgie, essentiellement trans-sphénoïdale a pour but d'améliorer les symptômes neurologiques sans aggraver la fonction endocrinienne, tout en optimisant la qualité de l'exérèse tumorale afin de limiter le risque de récidive. OBJECTIFS : L'objectif principal de ce travail rétrospectif, conduit au CHU de Rouen, était d'évaluer la qualité d'exérèse tumorale et d'identifier les facteurs pronostiques influençant cette exérèse. Nous évaluions également les complications péri-opératoires, les résultats visuels et endocriniens ainsi que la récidive tumorale. PATIENTS ET MÉTHODES : 130 patients consécutifs (âge moyen = 58,8 ± 14,9 ans) ont été opérés par voie trans-sphénoïdale de macro-adénomes hypophysaires non-secrétant entre le 01/01/2009 et le 31/12/2013. RÉSULTATS : Nous observions 37,7 % d'exérèse complète et 56,4 % d'exérèse incomplète. La taille tumorale, l'envahissement des sinus caverneux de grade 3 et 4 de Knosp et une expansion de type IV selon la classification de Wilson-Hardy étaient prédictifs d'une exérèse incomplète (p < 0,0001). Parmi les 123 évaluations ophtalmologiques disponibles, 72 patients (55,4 %) présentaient une fonction visuelle (campimétrie et acuité visuelle) normale versus 36 (27,7 %) en préopératoire (p < 0,0001). Pour la majorité des patients, en postopératoire, la fonction visuelle était soit améliorée (n = 74 ; 56,9 %) soit stabilisée (n = 48 ; 36,9 %). Nous observions en postopératoire précoce un diabète insipide chez 22 patients (16,9 %), mais permanent chez seulement 3 (2,3 %). Seuls 20 % des patients présentaient un pan-hypopituitarisme et 41 patients (31,5 %) prenaient un ou plusieurs traitement hormonaux substitutifs. Deux décès sont survenus après intervention (un vasospasme concomitant d'une apoplexie sévère et une perforation d'ulcère), 5 rhinorrhées, 3 hématomes compressifs. Six patients (4,6 %) ont nécessité une ré-intervention précoce. La récidive tumorale était observée chez 15 patients sur 125, qui présentaient tous un reliquat postopératoire, à un délai moyen de 28,3 mois. Dans le groupe avec reliquat et dans celui sans reliquat, la survie sans récidive était respectivement, à 12 mois de 95,5 % versus 100%, à 24 mois de 85,6 % versus 100 % et à 36 mois de74,5 % versus 100 % (p = 0,0067). CONCLUSION : Nous retrouvions un taux d'exérèse comparable à ceux des grandes séries microchirurgicales. L'exérèse incomplète était significativement associée au risque de récidive tumorale. Les résultats ophtalmologiques étaient très satisfaisants car plus de la moitié des patients étaient améliorés en postopératoire et la morbidité endocrinienne était faible.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [21 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01212199
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, October 6, 2015 - 11:48:28 AM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Thursday, January 7, 2016 - 10:29:17 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01212199, version 1

Citation

Pierre Hannequin. Macro-adénomes hypophysaires non-fonctionnels‎ : analyse rétrospective chez 130 patients consécutifs opérés au CHU de Rouen. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01212199⟩

Share

Metrics

Record views

259

Files downloads

9322