Diatomées en médecine et odontologie légale : fiabilité et diffusion passive

Résumé : Introduction : Le diagnostic de la mort par noyade est l’un des plus difficiles à établir en médecine légale. Le test de la diatomée permet dans certains cas d’apporter des informations sur les causes du décès. Ce test est soumis à de nombreuses variables. Matériel et Méthodes : Nous nous sommes intéressés à l’étanchéité de la corticale osseuse et aux notions de diffusion passive des diatomées en fonction du temps d’immersion. Ces expérimentations ont également été effectuées sur la pulpe dentaire. Toutes les expérimentations ont été effectuées en rivière. Les os utilisés proviennent de canards, dindes ou agneaux. Résultats : En 4 semaines 31 os/dents ont été étudiés et 447 échantillons analysés. Discussion : Les résultats obtenus ne nous permettent pas de valider ou d’exclure l’existence de phénomènes de diffusion passive, cependant ils nous permettent d’améliorer certaines étapes du test de la diatomée. Les résultats sur la pulpe dentaire sont encourageants et restent à approfondir.
Type de document :
Mémoires
Chirurgie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [34 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01216049
Contributeur : Emmanuelle Grosset-Janin <>
Soumis le : jeudi 15 octobre 2015 - 14:47:11
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:31
Document(s) archivé(s) le : jeudi 27 avril 2017 - 04:27:09

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01216049, version 1

Collections

Citation

Émile Hourqueig. Diatomées en médecine et odontologie légale : fiabilité et diffusion passive. Chirurgie. 2015. 〈dumas-01216049〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

148

Téléchargements de fichiers

805