Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Le suivi gynécologique de prévention : facteurs influençant la pratique des sages-femmes depuis la loi HPST de 2009 : état des lieux dans les Bouches-du-Rhône

Résumé : Introduction : En France, 19% des femmes n’ont aucun suivi gynécologique régulier. C’est ainsi que, depuis la loi HPST de 2009, le champ de compétences des sages-femmes a été élargi au suivi gynécologique de prévention. Objectifs : Identifier et analyser les facteurs qui influencent la pratique du suivi gynécologique de prévention par les sages-femmes et identifier les attentes et besoins nécessaires à l'exercice des sages-femmes dans ce domaine. Matériels et méthode : Une étude descriptive et comparative a été menée chez l’ensemble des sages-femmes exerçant en libéral, en centre de PMI et faisant des consultations en secteur hospitalier public et privé du département des Bouches-du-Rhône. Les deux groupes comparés sont : les sages-femmes faisant des consultations de suivi gynécologique de prévention et de contraception et les sages-femmes n’en faisant pas. Le recueil des données s’est effectué du mois de mai au mois de septembre 2014. Résultats : L’étude a porté sur 103 sages-femmes. 24.3 % des sages-femmes font des consultations de suivi gynécologique de prévention et 32 % font des consultations de contraception. Les principales raisons pour lesquelles les sages-femmes ne pratiquent pas ce type de consultation sont le manque de formation, le manque de pratique, le manque de temps et le fait qu’il n’y ait pas de poste disponible dédié pour ces consultations dans les maternités. La majorité des sages-femmes sont favorables à l’extension de leurs compétences depuis 2009 et la moitié d’entre elles sont prêtes à instaurer ces nouvelles compétences dans leur pratique courante. Mais 68.9% d’entre elles estiment ne pas avoir les compétences nécessaires pour effectuer ce type de consultation et veulent accéder à des formations de qualité ainsi qu’une revalorisation tarifaire des consultations de suivi gynécologique. Conclusion : Les résultats montrent que les sages-femmes des Bouches-du-Rhône ne se sont pas encore vraiment appropriées les nouvelles compétences en matière de suivi gynécologique de prévention et contraception mais ont une réelle envie de développer cette activité dans leur exercice courant. Cependant, il y a un manque certain de formation et de pratique concernant ces compétences.
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01218587
Contributor : École Universitaire de Maïeutique Marseille Méditerranée (eu3m) <>
Submitted on : Saturday, October 31, 2015 - 1:48:14 PM
Last modification on : Monday, July 6, 2020 - 4:04:37 PM
Long-term archiving on: : Friday, April 28, 2017 - 6:16:40 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01218587, version 1

Citation

Éva Ruini. Le suivi gynécologique de prévention : facteurs influençant la pratique des sages-femmes depuis la loi HPST de 2009 : état des lieux dans les Bouches-du-Rhône. Gynécologie et obstétrique. 2015. ⟨dumas-01218587⟩

Share

Metrics

Record views

368

Files downloads

1833