Hyponatrémie chez le patient cérébrolésé‎ : évaluation d'un protocole de prise en charge

Résumé : L'hyponatrémie est un trouble électrolytique fréquent et faisant partie des Agressions Cérébrales d'Origine Systémique (ACSOS). Les deux diagnostics les plus fréquents chez le patient cérébrolésé sont le Syndrome de Sécrétion Inapproprié d'Hormone Anti Diurétique (SIADH) et le Syndrome de Perte de Sel d'origine Cérébral (CSWS). Leur diagnostic est complexe et leur traitement différent. L'hyponatrémie est donc plus à rechercher, l'étiologie à identifier et le traitement approprié à débuter chez les patients de Réanimation Neurochirurgicale. Objectif : L'objectif principal de cette étude était de comparer le délai de correction de l'hyponétrémie, définie comme une natrémie strictement inférieure à 135 mmol:L, chez les patients cérébrolésés avant et après la mise en place d'un protocole d'aide au diagnostic et au traitement de l'hyponatrémie en réanimation. Matériel et méthode : Nous avons mené une étude rétrospective, monocentrique, observationnelle. Les patients âgés de plus de 18 ans, cérébrolésés, hospitalisés en Réanimation Neurochirugicale du CHU de Rouen, avec une hyponatrémie < 135 mmol/L étaient inclus. L'étude comportait 2 périodes : une première période de 6 mois était étudiée, puis un protocole de prise en charge diagnostique et thérapeutique des hyponatrémies était mis en place. La seconde période de 6 mois était ensuite étudiée. Un questionnaire évaluant le protocole a été soumis à ses utilisateurs. Le critère de jugement principal étaient la durée de séjour en réanimation et hospitalière, et la mortalité. Résultats : Le délai médian de correction de l'hyponatrémie était de 3 [1;17] jours avant la mise et 2 [1;19] jours après la mise en place du protocole (p=0.132). La durée de séjour respectivement en réanimation et hospitalière était de 6 [2;57] jours et 19 [2;164] jours avant le protocole et 6 [2;48] jours et 20 [2;181] jours après, p=0.77 et p=0.95. La mortalité était de 17.6% avant le protocole et 17,4% après (p=1). Le protocole diagnostique a été plus suivi que le protocole thérapeutique. Il a été jugé facile d'utilisation et de compréhension par ses utilisateurs. Conclusion : La mise en place d'un protocole de prise en charge diagnostique et thérapeutique de l'hyponatrémie chez le patient cérébrolésé a permis de diminuer le délai de correction de l'hyponatrémie, mais cette réduction n'était pas significative. Si le protocole diagnostique a été bien suivi, une sensibilité pour l'application du protocole thérapeutique semblerait utile.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [85 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01223843
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mardi 3 novembre 2015 - 15:31:26
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : jeudi 4 février 2016 - 11:13:23

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01223843, version 1

Citation

Anne-Claire Vignaud. Hyponatrémie chez le patient cérébrolésé‎ : évaluation d'un protocole de prise en charge. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01223843〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

138

Téléchargements de fichiers

909