Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Examen gynécologique en décubitus latéral‎ : ressenti de patientes et de professionnels de santé en France. Étude qualitative par entretiens semi-dirigés

Résumé : Contexte : En France, les femmes sont insuffisamment suivies sur le plan gynécologique. La couverture du frottis cervico-utérin est de 58%, la Haute Autorité de Santé visant 80% de la population cible. Une des raisons est une réticence à l'examen en position gynécologique classique. Le décubitus latéral est une alternative à cette position. L'objectif était d'explorer le ressenti des patientes et des praticiens vis-à-vis de cette position, notamment concernant l'impact sur l'examen. Matériel et méthode : Étude qualitative par entretiens individuels semi-dirigés, auprès de 9 médecins généralistes, 2 sages-femmes et 1 gynécologue-obstétricien ayant déjà effectué des examens en décubitus latéral. Treize patientes ont été recrutées par ces praticiens. Une variabilité maximale de l'échantillon et la saturation des données ont été recherchées. Résultats : Les praticiens proposent le décubitus latéral pour le confort de leurs patientes ; c'est aussi pour eux une alternative pour les examens difficiles. Leur posture est moins confortable, mais ils s'approprient rapidement cette position, qui semble faciliter l'insertion du spéculum et l'exposition du col. Pour les patientes, cette position permet plus de confort et de pudeur. Certaines sont gênées par une plus grande exposition des fesses, ou par un contact visuel avec l'examinateur plus difficile. Pour d'autres cela est un avantage, permettant une mise à distance de l'examen. Pouvoir choisir la position permet de modifier leur rapport à l'examen ; elles se sentent plus considérées et deviennent plus actrices de leur suivi. Le décubitus latéral a permis à certaines femmes de reprendre leur suivi gynécologique. L'adhésion au suivi gynécologique et le ressenti de l'examen sont corrélés à l'attitude globale du praticien. Conclusion : L'examen en décubitus latéral semble être une bonne alternative pour les praticiens comme pour les patientes. Il s'agit de leur proposer, en les informant des avantages et inconvénients.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01227952
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Thursday, November 12, 2015 - 1:26:22 PM
Last modification on : Monday, December 2, 2019 - 10:24:01 AM
Long-term archiving on: : Friday, February 12, 2016 - 10:14:22 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01227952, version 1

Citation

Anne-Sophie Botalla-Piretta. Examen gynécologique en décubitus latéral‎ : ressenti de patientes et de professionnels de santé en France. Étude qualitative par entretiens semi-dirigés. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01227952⟩

Share

Metrics

Record views

551

Files downloads

1183