Caractéristiques et profil évolutif des cryoglobulinémies de faible taux (<50 mg/L) non associées au virus de l’hépatite C

Résumé : Les différents travaux publiés sur les cryoglobulinémies, non associées au virus de l’hépatite C, ont concerné des patients ayant un taux de cryoglobulinémie ≥ 50 mg/L. Ainsi, l’objectif de notre étude a été d’évaluer les caractéristiques cliniques, biologiques et évolutives des patients porteurs de cryoglobulinémie < 50 mg/L. Patients et méthodes : Entre 2004 et 2012, une cryoglobulinémie non associée au virus de l’hépatite C a été détectée, par le Laboratoire d’Immunologie du centre hospitalier universitaire de Rouen, chez 453 patients. Les données cliniques, biologiques, étiologiques ont été analysées chez ces patients. Résultats : 265 patients (58,6%) présentaient un taux de cryoglobulinémie <50 mg/L. La cryoglobulinémie était symptomatique dans 66% des cas. Les patients ayant une cryoglobulinémie < 50mg/L, comparés aux sujets avec cryoglobulinémie ≥ 50 mg/L avaient : 1) moins souvent un purpura vasculaire (p<0,001), une nécrose cutanée (p=0,006), une neuropathie périphérique (p = 0,03), une néphropathie (p = 0,03) ; 2) des taux moins élevés de vitesse de sédimentation (p <0,001), de C-réactive protéine (p= 0,001) ; et 3) une hypocomplémentémie moins fréquente (p<0,001). L’association de la cryoglobulinémie < 50 mg/L à des infections (17% vs. 25% ; p=0,04) et des hémopathies était moins fréquente (7,2% vs. 14,9% ; p=0,01), la cryoglobulinémie étant plus souvent idiopathique (32,8% vs. 19% ; p=0,001). Le taux de mortalité était élevé chez les patients avec cryoglobulinémie < 50mg/L (13,6%), les principales causes de décès étaient représentées par les cancers (16,6%), les hémopathies (11,1%), les comorbidités cardiovasculaires (13,8%) et les infections (8,3%). Conclusions: Les cryoglobulinémies de faible taux (< 50 mg/L) ne sont pas rares en pratique clinique. Notre travail souligne que les cryoglobulinémies à faible taux (< 50 mg/L), non associées au VHC, sont responsables de complications viscérales graves, rénales et neurologiques ainsi que d’une mortalité élevée chez les patients. De fait, nos données suggèrent que ces patients justifient d’une prise en charge diagnostique et thérapeutique aux stades précoces, de même que d’un suivi régulier.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [70 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01230206
Contributeur : Bibliothèque Universitaire Rouen <>
Soumis le : mercredi 18 novembre 2015 - 09:21:01
Dernière modification le : mardi 5 juin 2018 - 10:14:34
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 avril 2017 - 14:49:10

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01230206, version 1

Citation

Vincent Elbe. Caractéristiques et profil évolutif des cryoglobulinémies de faible taux (<50 mg/L) non associées au virus de l’hépatite C. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01230206〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

42

Téléchargements de fichiers

1644