Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

La dexmedetomidine, une nouvelle approche en sédation-analgésie‎ : étude prospective et observationnelle des patients sous ventilation mécanique au sein des réanimations adultes du CHU de Rouen durant la première année d’utilisation

Résumé : La sédation-analgésie est essentielle dans la prise en charge des patients ventilés de réanimation. Elle est centrée sur le confort du patient et doit permettre à celui-ci de demeurer calme, de soulager sa douleur et de faciliter la ventilation mécanique. La dexmedetomidine est un sédatif α-2 agoniste sélectif des récepteurs α-2 pré-synaptiques centraux. Elle est indiquée chez des patients ventilés de réanimation nécessitant une sédation légère à modérée et représente une alternative aux traitements classiques que sont le midazolam et le propofol. La sédation légère, de plus en plus recherchée en sédation-analgésie, s’inscrit dans un changement de pratiques et intervient dans une sédation dite « coopérative » du patient. L’objectif de ce travail est de décrire l’utilisation de la dexmedetomidine chez des patients sous ventilation mécanique au sein des services de réanimations chirurgicale, médicale, chirurgicale cardiaque et neurochirurgicale du CHU de Rouen durant la première année de référencement. Tous les patients recevant de la dexmedetomidine ont été inclus et une fiche de recueil était complétée en prospectif. Au total, 87 patients ont été inclus et 83 ont été analysés. L’évaluation de la sédation au travers du score RASS était effectuée à l’initiation du traitement par dexmedetomidine chez 49 patients (59%). La définition par le clinicien de l’objectif RASS cible apparaissait dans 50% des prescriptions. Il existait un lien significatif entre le fait de définir un objectif RASS et le fait d’évaluer le RASS (p=0,006). L’indication du traitement par dexmedetomidine était le réveil progressif dans 44% des cas (avec et sans antécédent d’agitation, 22% chacun), le sevrage respiratoire dans 39% des cas et le maintien d’une sédation légère pour mieux supporter l’IOT en cas d’oedème laryngé dans 13% des cas. Les posologies initiales et moyennes de traitements variaient significativement entre les services (p<0,001). La durée moyenne de traitement était de 3,0 jours et coût moyen journalier de traitement était de 166 €. La dexmedetomidine a été prescrite comme sédatif de seconde intention chez 80% des patients. Sur les 5 premiers jours de traitements, 72% des scores RASS étaient dans la zone thérapeutique (RASS 0 à -3). L’extubation sous dexmedetomidine était possible (21 cas sur 25 essais) et aucun syndrome de sevrage n’a été rapporté quand à l’arrêt du sédatif. Le taux d’auto-extubation était de 11%. Le taux d’agitation des patients sous dexmedetomidine était de 22% et nécessitait dans certains cas l’arrêt du traitement mais il était associé à profil patient chirurgical (p=0,03) et à l’indication de traitement lorsqu’il s’agissait d’un réveil progressif avec antécédents d’agitation à l’arrêt des autres sédatifs (p=0,049). L’incidence des effets indésirables cardio-vasculaires (bradycardies et hypotensions) était de 23%. Il existait un lien significatif entre l’incidence d’effets indésirables cardiovasculaires et la comorbidité hypertension artérielle (p=0,016). La satisfaction médicale était bonne concernant la capacité du patient à communiquer sa douleur (7,1/10), à coopérer aux soins (6,9/10) et la qualité de son réveil (6,9/10). Il en ressort une bonne tolérance générale des patients, conformément aux descriptions de la littérature et à l’AMM.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [30 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01232154
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Monday, November 23, 2015 - 10:17:27 AM
Last modification on : Sunday, October 25, 2020 - 7:07:34 AM
Long-term archiving on: : Wednesday, February 24, 2016 - 11:00:15 AM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01232154, version 1

Citation

Audrey Leroux. La dexmedetomidine, une nouvelle approche en sédation-analgésie‎ : étude prospective et observationnelle des patients sous ventilation mécanique au sein des réanimations adultes du CHU de Rouen durant la première année d’utilisation. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01232154⟩

Share

Metrics

Record views

126

Files downloads

1294