Le père et l’épreuve de la prématurité : étude du vécu lors de naissances après 30 semaines d’aménorrhées

Résumé : OBJECTIF: Evaluer l’impact psychologique paternel d’une naissance prématurée après 30 semaines d’aménorrhées et ses conséquences sur l’établissement des liens père-enfant. METHODE: L’étude s’est déroulée au sein du service de néonatologie de l’hôpital Trousseau entre décembre 2014 et avril 2015. Six entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès de pères d’un enfant né prématurément, à un terme supérieur à 30 semaines d’aménorrhées. RESULTATS: Cette étude a démontré la présence de signes d’anxiété chez les pères d’enfants prématurés, mais n’a pu mettre en évidence une augmentation du risque de dépression dans la période du post-partum. Les pères décrivent également des difficultés dans l’établissement des liens avec leur enfant, ainsi que dans la construction de leur paternité. Le terme de naissance n’influence pas à lui seul le vécu de ce type de naissance, mais doit être intégré dans une analyse plus globale, intégrant notamment les fragilités paternelles antérieures ou le parcours néonatal de l’enfant.
Type de document :
Mémoires
Gynécologie et obstétrique. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [22 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01233047
Contributeur : Nadège Leray <>
Soumis le : mardi 24 novembre 2015 - 13:37:11
Dernière modification le : mercredi 19 septembre 2018 - 01:38:49
Document(s) archivé(s) le : vendredi 28 avril 2017 - 23:22:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01233047, version 1

Collections

Citation

Clémence Michel. Le père et l’épreuve de la prématurité : étude du vécu lors de naissances après 30 semaines d’aménorrhées. Gynécologie et obstétrique. 2015. 〈dumas-01233047〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

139

Téléchargements de fichiers

2317