Les polymorphismes génétiques du TRKB : influence sur l’efficacité des antidépresseurs chez des malades déprimés

Résumé : Introduction : Mieux prédire la réponse aux antidépresseurs est un enjeu majeur de santé publique, en termes de qualité des soins et en termes économiques. Le Récepteur Tyrosine-Kinase B (TRKB) est le récepteur du Brain Derived Neurotrophic Factor (BDNF) et joue un rôle important dans la régulation de la neurogenèse. Il est impliqué dans certaines pathologies psychiatriques. L’action des antidépresseurs dépend en partie de la neurogenèse et certains polymorphismes génétiques du BDNF ont un impact sur leur efficacité. L’effet des polymorphismes génétiques du TRKB sur l’efficacité des antidépresseurs est moins connu. Notre objectif principal est d’évaluer l’impact de 8 polymorphismes génétiques du TRKB (rs1778933, rs1187352, rs2289658, rs2289657, rs2289656, rs3824519, rs56142442 et rs1439050) sur la réponse et la rémission après traitement par antidépresseur chez les patients déprimés. Méthodes : Dans le cadre d’une cohorte prospective naturaliste (METADAP) d’une durée de 6 mois, 624 patients adultes d’une population française présentant un épisode dépressif majeur (EDM) de type unipolaire et nécessitant l’introduction d’un traitement antidépresseur en conditions naturalistes de prescription, bénéficient d’un génotypage et d’une évaluation clinique à l’inclusion et après 1, 3 et 6 mois de traitement antidépresseur. Résultats : Les sujets ont un âge moyen de 45,6 ans, 69.4% sont des femmes, il s’agit d’un premier EDM pour 25.6 % d’entre eux. Nous n’observons pas de différence en fonction des 8 polymorphismes génétiques du TRKB concernant les caractéristiques sociodémographiques et les caractéristiques cliniques du trouble dépressif à l’inclusion. Des différences d’efficacité des antidépresseurs sont observées en fonction de 3 polymorphismes génétiques (rs1439050, rs1187352, rs3824519). Cependant, aucune de ces différences ne persiste après corrections de Bonferroni ni après application d’une procédure de réplication. Conclusion : Nous ne retrouvons pas d’impact de 8 polymorphismes génétiques du TRKB sur l’efficacité des antidépresseurs. Les futures explorations devraient se porter sur les copy number variation (CNV) et les interactions entre polymorphismes (haplotypes) et classe de traitement antidépresseur.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [46 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01233412
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : mercredi 25 novembre 2015 - 10:24:36
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:41
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 avril 2017 - 00:28:34

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01233412, version 1

Collections

Citation

Éric Deflesselle. Les polymorphismes génétiques du TRKB : influence sur l’efficacité des antidépresseurs chez des malades déprimés. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01233412〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

29

Téléchargements de fichiers

156