Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Rôle de la vitamine E dans la prévention du risque cardiovasculaire

Résumé : Le progrès des connaissances sur la biologie des tocophérols est probablement lié à l'effet moteur de la découverte des radicaux libres oxygénés et de leurs effets sur l'incidence des maladies cardiovasculaires. De nombreux arguments expérimentaux et cliniques tendent à attribuer aux phénomènes d'oxydation des lipides un rôle primordial dans les étapes les plus précoces du développement de l'athérosclérose et les propriétés antioxydantes de la vitamine E sont aujourd'hui bien connues ; les cibles principales de ce micronutriment essentiel étant les LDL et les lipides membranaires. Mais on ne peut affirmer que seule l'augmentation de la protection des LDL soit responsable d'une diminution du risque cardiovasculaire. Les propriétés régulatrices cellulaires de la vitamine E vis à vis des plaquettes, des monocytes-macrophages, des cellules endothéliales et des cellules musculaires lisses des vaisseaux, plus récemment découvertes, sont à prendre en considération. De même, la capacité de la vitamine E des LDL à diminuer la production de l'ion superoxyde, qui est elle-même impliquée dans la formation des LDL oxydées pourrait être un des mécanismes de la prévention du risque cardiovasculaire. Si les études in vitro ont clairement établi une corrélation entre la vitamine E et la résistance des LDL à l'oxydation, celle-ci n'apparaît qu'en cas de supplémentation à des doses importantes (~ 50 mg/j) et non pour des doses correspondant aux seuls apports alimentaires. Les études animales semblent, elles aussi, en faveur d'un rôle protecteur de la vitamine E vis à vis du risque cardiovasculaire mais cette protection n'est pas retrouvée par tous les auteurs. Cependant, les données nouvelles fournies par les grands essais cliniques sont contradictoires, si les grandes études de cohorte montrent en général que des apports élevés en vitamine E sur de longues périodes sont associés à une réduction de la mortalité et/ou morbidité cardiovasculaire, les essais randomisés de prévention sont moins concluants et il faudra sûrement attendre encore de nombreuses années avant qu'aboutissent les travaux indispensables à l'établissement d'un consensus. Néanmoins il sera utile à l'officine de pouvoir renseigner les patients sur les effets de cette vitamine E, sur ses sources nutritionnelles et sur nos besoins.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01236970
Contributor : Jean-Hugues Morneau <>
Submitted on : Wednesday, December 2, 2015 - 2:37:45 PM
Last modification on : Tuesday, May 11, 2021 - 11:36:18 AM
Long-term archiving on: : Thursday, March 3, 2016 - 1:01:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01236970, version 1

Citation

Alexandra Testud. Rôle de la vitamine E dans la prévention du risque cardiovasculaire. Sciences pharmaceutiques. 2001. ⟨dumas-01236970⟩

Share

Metrics

Record views

187

Files downloads

92