Le sepsis grave : stratégie de prise en charge aux urgences. Étude menée au sein de la structure des urgences du centre hospitalier de Pau. Évaluation des pratiques professionnelles entrant dans une démarche d’amélioration des pratiques médicales et paramédicales

Résumé : Le pronostic du Syndrome Septique Grave (SSG) dépend de la précocité de la prise en charge. Un groupe de travail pluridisciplinaire a publié en 2007 des recommandations nationales pour fixer les objectifs de la prise en charge. Nous avons évalué les pratiques professionnelles (EPP) au sein des Urgences du CH de Pau en réalisant un audit clinique pour proposer des pistes d’amélioration des pratiques. Cette étude monocentrique, faite entre le 21 janvier 2015 et le 20 mars 2015 a inclus 156 patients présentant un sepsis, dont 53 un SSG. Les points d’appels infectieux étaient principalement respiratoires, digestifs et urinaires. L’âge moyen était de 78,4ans (+/-14,0) pour 25 hommes et 28 femmes. La fréquence respiratoire a été recueillie chez 81% des patients avec un sepsis contre 99% de taux de recueil pour les autres paramètres de SRIS. Le délai de prise en charge moyen était de 1h09. Chez les patients souffrant d’un SSG, les critères de gravité biologiques (plaquettes, créatininémie, bilirubinémie, bilan de coagulation et PaO2) a été réalisé de manière exhaustive pour 30% des patients, principalement du à une absence de dosage de la PaO2 et de la lactatémie (respectivement 40% et 70%). Les hémocultures ont été prélevées dans 28% des cas dans l’heure suivant l’admission. L’antibiothérapie a été initiée dans les 3 heures suivant l’admission chez 9 patients. La surveillance de la diurèse a été réalisée dans 26% des cas ; la lactatémie n’a pas été surveillée. Pour améliorer la prise en charge des patients, une « filière sepsis » permettrait d’accélérer l’ensemble des délais qui aboutissent à un retard à l’administration du traitement antibiotique : protocole diagnostic et thérapeutique dès l’admission, objectifs horodatés, une refonte de la grille de triage utilisée, l’utilisation de la Salle d’Accueil des Urgences Vitales. L’impact de ces mesures devra être mesuré par la réalisation d’une nouvelle EPP à distance.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [28 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01237707
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 3 décembre 2015 - 16:20:53
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:30:25
Document(s) archivé(s) le : vendredi 4 mars 2016 - 14:30:14

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01237707, version 1

Collections

Citation

Salman Mohammad. Le sepsis grave : stratégie de prise en charge aux urgences. Étude menée au sein de la structure des urgences du centre hospitalier de Pau. Évaluation des pratiques professionnelles entrant dans une démarche d’amélioration des pratiques médicales et paramédicales. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01237707〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

140

Téléchargements de fichiers

72