Étude Hélirun, épidémiologie de l'infection à Hélicobacter pylori et de la résistance à la clarithromycine à la Réunion en 2014 : étude chez 200 patients adultes ayant une indication d'endoscopie digestive supérieure au CHU de Saint Pierre

Résumé : Introduction: En France, l'émergence de résistances aux antibiotiques de Hélicobacter pylori a fait naître, en 2012, de nouvelles recommandations thérapeutiques (apparition de la thérapie séquentielle et de la quadrithérapie au bismuth en traitement de 1ère intention). L'objectif de cette étude était de déterminer la prévalence de l'infection a H. pylori , ainsi que la prévalence de la résistance à la clarithromycine chez des patients ayant une endoscopie digestive supérieure au CHU Sud Réunion. Sur l'île de la Réunion, les dernières études épidémiologiques sur H. pylori ont été réalisées en 1999. Méthode: Cette étude transversale descriptive, réalisée au CHU de Saint-Pierre de janvier à juin 2014, a inclus 200 patients adultes (de 18 à 83 ans) ayant une indication d'endoscopie digestive supérieure quelle qu'elle soit et n'ayant jamais reçu de traitement pour l'infection à H. pylori. Un patient était considéré infecté par H. pylori s'il avait un diagnostic positif en histologie et/ou en PCR. La résistance à la clarithromycine a été déterminée en PCR. Résultats: Une prévalence de H. pylori de 44,5% a été obtenue. Nous retrouvions une association statistiquement significative entre l'infection et le sexe féminin (p=0,008), ainsi qu'entre l'infection et l'âge des patients (p=0,019). Les patients de moins de 30 ans étaient les moins infectés (21%) et les plus infectés étaient les plus de 70 ans (64%). La prévalence de la résistance à la clarithromycine était de 12,5%. Conclusion: L'infection à H. pylori semble avoir diminué sur l'île de la Réunion depuis 1999 (prévalence de 61%). La prévalence de la résistance à la clarithromycine a progressé, mais reste inférieure à celle retrouvée en France métropolitaine. Selon les recommandations françaises et internationales, l'utilisation de la trithérapie standard pourrait être encore indiquée en 1re intention à la Réunion, où la prévalence de la résistance à la clarithromycine est faible (<15%).
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [127 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01238410
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : vendredi 4 décembre 2015 - 18:32:51
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:41:13
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 avril 2017 - 05:34:47

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01238410, version 1

Collections

Citation

Glenn Guillemot. Étude Hélirun, épidémiologie de l'infection à Hélicobacter pylori et de la résistance à la clarithromycine à la Réunion en 2014 : étude chez 200 patients adultes ayant une indication d'endoscopie digestive supérieure au CHU de Saint Pierre. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01238410〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

61

Téléchargements de fichiers

541