Incision conjonctivale radiaire dans les mini-trabéculectomies

Résumé : Introduction : la prévalence du glaucome atteint 0,5 à 1% des adultes de plus de 40 ans en Europe et en Amérique du Nord. Différentes techniques chirurgicales existent dans le traitement du glaucome, la trabéculectomie étant une des plus utilisées de nos jours. Nous étudions l’intérêt d’une incision conjonctivale radiaire dans une forme particulière de trabéculectomie, les mini-trabéculectomies. Matériel et méthodes : il s’agit une étude prospective non comparative d’une série de cas consécutifs de patients opérés de chirurgie filtrante perforante, combinée ou non à une phacoémulsification. La technique chirurgicale employée est la mini-trabéculectomie combinée ou non à une phacoémulsification, avec une incision conjonctivale radiaire, débutant au limbe à midi puis perpendiculaire au limbe, parallèle aux vaisseaux conjonctivaux. Les critères de réussite étaient une pression intra oculaire (PIO) inférieure à 19mmHg ou une diminution d’au moins 20% de la PIO initiale, sans traitement médicamenteux adjuvant, à 6 mois. Résultats : nous avons inclus 34 patients, 19 hommes et 15 femmes, 17 chirurgies combinées et 17 mini-trabéculectomies, la PIO initiale était de 22mmHg en moyenne [19-34mmHg]. La PIO moyenne à 6 mois était de 13 mmHg, et 67% des patients avaient une baisse de PIO d’au moins 20%. Un succès complet fut obtenu chez 86% des cas à 6 mois. Un taux de 20% de décollements choroïdiens a été retrouvé au cours du suivi. Discussion : cette technique obtient de bons résultats postopératoires en comparaison avec la littérature. Elle présente des avantages peropératoires: fermeture aisée et efficace, bonne visibilité peropératoire, absence de contact entre la conjonctive et l’incision cornéenne dans les chirurgies combinées, sans les inconvénients d’une incision limbique. Mais elle paraît également intéressante quant à des facteurs liés à la manipulation de la conjonctive : peu de fibrose cicatricielle de la conjonctive, diffusion de l’humeur aqueuse sous conjonctivale à distance de l’incision, dissection d’une faible surface conjonctivale, facilitant d’éventuelles reprises de trappe sclérale. De plus, cette technique peut être facilement employée en cas de reprise d’une chirurgie filtrante antérieure avec incision au limbe ou au fornix. Conclusion : la technique de la mini-trabéculectomie avec incision conjonctivale radiaire donne de bons résultats pressionnels associés à des avantages per et postopératoires , elle constitue une alternative prometteuse aux chirurgies à abord limbique ou au fornix.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [39 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01239229
Contributeur : Hélène Weens <>
Soumis le : lundi 4 janvier 2016 - 16:26:50
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:33:54
Document(s) archivé(s) le : jeudi 7 avril 2016 - 16:22:06

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01239229, version 1

Collections

Citation

Sibel Molva. Incision conjonctivale radiaire dans les mini-trabéculectomies. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01239229〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

45

Téléchargements de fichiers

134