Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prise en charge initiale des douleurs abdominales : différences de pratique entre médecine générale de ville et services d’accueil des urgences hospitaliers

Résumé : Les consultations urgentes ou non programmées sont inhérentes à l’exercice de la médecine. Cependant, les difficultés d’accès aux médecins généralistes, en lien avec les problématiques actuelles de démographie médicale en France, ont eu pour conséquence une augmentation des recours aux services d’urgence pour des motifs relevant des soins primaires. Ainsi, les patients bénéficient, pour une même plainte et une présentation clinique similaire, de prises en charges diagnostique et thérapeutique distinctes en fonction du lieu où ils consultent. L’objectif de ce travail était d’évaluer ces différences de prise en charge entre Services d’Accueil des Urgences intra-hospitaliers et médecine générale de ville. MATÉRIEL ET MÉTHODE : Nous avons donc conduit une étude analytique observationnelle prospective multicentrique visant à comparer les données recueillies chez des patients adultes haut-normands primo-consultant pour un épisode de douleurs abdominales dans un service d’urgence ou dans un cabinet de médecine générale libérale. RÉSULTATS : 363 patients ont été inclus entre avril 2014 et juillet 2015, 148 aux urgences et 215 par des médecins généralistes. Les diagnostics le plus fréquemment retrouvés étaient les gastro-entérites aiguës, les troubles fonctionnels intestinaux, les coliques néphrétiques, la constipation et les gastrites. À douleur identique, les patients ont reçu plus d’examens complémentaires (OR = 17,15, IC95% = [8,6 - 37,66]) et de médicaments aux urgences (0,36 de plus en moyenne, p = 0,01, IC95% = [0,07 - 0,66]). Un score de gravité clinique élevé ou une douleur auto-évaluée importante étaient aussi significativement associés à la prescription plus fréquente d’examens complémentaires et de traitements (p < 0,0001). DISCUSSION : L’accessibilité des examens complémentaires et la sévérité de la présentation clinique influencent beaucoup la démarche diagnostique paraclinique, qui peut parfois paraître disproportionnée pour des consultations de soins primaires aux urgences. Trouver des solutions pour pallier le mésusage des urgences hospitalières en y diminuant ces consultations, ou agir sur la prise en charge de ces patients pour en réduire le coût, devrait rester un enjeu majeur de santé publique.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [48 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01244309
Contributor : Bibliothèque Santé <>
Submitted on : Tuesday, December 15, 2015 - 3:55:58 PM
Last modification on : Monday, December 21, 2020 - 5:12:53 PM
Long-term archiving on: : Saturday, April 29, 2017 - 3:00:26 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01244309, version 1

Citation

Emanuel Morel-Maréchal. Prise en charge initiale des douleurs abdominales : différences de pratique entre médecine générale de ville et services d’accueil des urgences hospitaliers. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01244309⟩

Share

Metrics

Record views

510

Files downloads

3282