L’impact de la précarité dans l’obésité dans la filière Surcharge Pondérale du service d’Endocrinologie, Diabétologie, Maladies Métaboliques et Nutrition au CHU de Bordeaux

Résumé : Le lien entre l’obésité et la précarité a été à de nombreuses reprises observé. Cependant, le retentissement de la précarité sur la prise en charge de l’obésité est mal établi en matière de complications, d’adhésion au suivi et de perte de poids. 140 patients obèses ont été inclus dont 87 ont été suivis. Le score EPICES (Évaluation de la Précarité et des Inégalités de santé pour les Centres d’Examens de Santé) a été utilisé pour définir la précarité à partir de la valeur seuil de 30. Nous avons recueilli des données anthropométriques, l’existence de complications métaboliques, le score d’activité physique et l’évolution après le suivi. Les résultats sont exprimés en moyenne +/- écart type. Les patients obèses précaires avaient un IMC plus élevé que les patients non précaires (43,8 +/- 8,4 kg/m2 vs 40,9 +/- 5,5 kg/m2; p=0,02) et présentaient une obésité plus sévère (IMC maximal : 46,1 +/- 8,6 kg/m2 vs 42,3 +/- 5,2 kg/m2; p=0,002). Il n’y avait aucune différence sur les complications de l’obésité selon la précarité. Le score EPICES est corrélé positivement à l’IMC (r=0,2056; p=0,01) et l’IMC maximum (r=0,2592; p=0,002). Il n’était pas différent selon la durée du suivi. Le pourcentage de perte de poids à l’issue du suivi était de 4,07 +/- 4,37% et n’était pas différent selon la précarité. Le score d’activité physique était plus élevé à la fin du suivi (7 +/- 3 vs 11 +/- 4; p=0,004) et avait tendance à être plus faible chez les patients précaires (6 +/- 3 vs 8 +/- 3; p=0,08). Les patients obèses précaires sont plus obèses mais ne sont pas plus compliqués et adhèrent tout aussi bien au suivi avec une perte de poids identique que ceux non précaires bien que leur activité physique semble être plus faible. La précarité ne doit pas être un frein à la prise en charge et nécessite d’être dépistée chez ces patients dont l’obésité est plus importante et potentiellement plus compliquée afin que leur prise en charge soit adaptée à leur environnement en termes de pratique d’activité physique.
Type de document :
Mémoires
Médecine humaine et pathologie. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [100 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01245746
Contributeur : Bu Carreire Université de Bordeaux <>
Soumis le : jeudi 17 décembre 2015 - 15:46:15
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:32:37
Document(s) archivé(s) le : samedi 29 avril 2017 - 18:46:05

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01245746, version 1

Collections

Citation

Céline Loddo. L’impact de la précarité dans l’obésité dans la filière Surcharge Pondérale du service d’Endocrinologie, Diabétologie, Maladies Métaboliques et Nutrition au CHU de Bordeaux. Médecine humaine et pathologie. 2015. 〈dumas-01245746〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

134

Téléchargements de fichiers

36