Gloups : la Bande Dessinée au-delà de la Bande Dessinée

Résumé : Aujourd’hui, le dessinateur de bande dessinée se voit plus comme un artiste . Il expose ses originaux , et agrandit certaines cases en sérigraphie ou en lithographie . Il sort du livre pour se diriger vers le mur, même si son support de prédilection reste la « page ». Il faut préparer la jeune génération à accueillir ces artistes. Il faut pour cela briser sa définition de la BD car l’ idée que les adolescents, les élèves, se font de la BD se fonde sur les BD achetées en librairie avec leurs personnages préférés, suivant les modes, parmi une proposition retreinte. Comment les Arts Plastiques pourraient-ils permettre à la Bande dessinée de s'échapper de sa case ? Ce mémoire étudie dans un premier temps la relation entre les Arts Plastiques et la Bande Dessinée, ce que l'un apporte à l'autre et vice-versa. Puis relie cette recherche au collège, s’appuyant sur les programmes et sur l'intérêt de la BD pour des adolescents. Un cours est ensuite créé pour une classe de collège, en relation avec cette problématique. Enfin, le mémoire présente un bilan de ce cours, avec son analyse et ses apprentissages. L’objectif final est d’offrir aux élèves une ouverture vers toute la diversité de la Bande Dessinée, jusqu'à la réalisation de bandes dessinées plasticiennes.
Type de document :
Mémoires
Art et histoire de l'art. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [12 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01254560
Contributeur : Patricia Bourgoint <>
Soumis le : mardi 12 janvier 2016 - 14:09:14
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 20:35:07

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01254560, version 1

Citation

Mélanie Farjon. Gloups : la Bande Dessinée au-delà de la Bande Dessinée. Art et histoire de l'art. 2015. 〈dumas-01254560〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

288

Téléchargements de fichiers

401