Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Prise en charge médicamenteuse de la démence sévère en EHPAD : étude transversale sur 215 sujets

Résumé : Introduction : Les thérapeutiques utilisées dans la démence sévère sont des facteurs peu étudiés notamment du fait de difficultés d’inclusion de ces patients dans les études. L’objectif de cette étude est de décrire la prise en charge médicamenteuse (traitements spécifiques et symptomatiques) chez des patients déments sévères vivant en EHPAD.
Méthodes : Étude observationnelle, transversale et multicentrique réalisée dans sept EHPAD auprès de résidents déments sévères (MMSE<10). Les données recueillies étaient les données socio-démographiques (âge et sexe), le score du dernier MMSE, l’étiologie du syndrome démentiel, la spécialité des médecins prenant en charge la démence, les troubles du comportement à travers le NPI-ES et les traitements habituels (spécifiques de la démence, et psychotropes).
Résultats : 215 résidents ont été inclus (âge moyen de 88,6 ans, 80,5% de femmes). 115 résidents (53,5%) n’avaient pas été évalué par un score MMSE dans l’année précédente et 100 résidents (46,5%) étaient considérés comme non évaluables (MMSE égal à 0) tant le syndrome démentiel était sévère. Les résidents bénéficiaient de 1,5 classes de traitements spécifiques ou psychotropes en moyenne, et 169 (78,6%) étaient traités par au moins une classe de traitements ciblant le syndrome démentiel. 40 résidents (18,6%) prenaient un traitement spécifique et 22,3% prenaient des neuroleptiques. Les résidents ayant des ‘troubles hyperactifs’, ayant des comportements moteurs aberrants et étant déjà traités par inhibiteur de la cholinestérase avaient significativement plus de traitements neuroleptiques.
Conclusion : Il existe une importante hétérogénéité dans l’évaluation et le traitement des patients atteint de démence à un stade sévère, suivis en EHPAD. Les traitements médicamenteux prescrits en réponse aux troubles du comportement présents chez ces patients semblent souvent inappropriés. Les prises en charge non médicamenteuses doivent être mises en avant en pratique et sur le plan de la recherche. Cette dernière se tourne notamment vers les outils numériques afin d’améliorer la qualité de vie de ces patients déments sévères.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [38 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01254581
Contributor : Bibliothèque Universitaire de Médecine Nice <>
Submitted on : Thursday, February 11, 2016 - 3:31:59 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 6:50:40 PM
Long-term archiving on: : Thursday, May 12, 2016 - 5:38:30 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01254581, version 1

Citation

Fanny Leborgne. Prise en charge médicamenteuse de la démence sévère en EHPAD : étude transversale sur 215 sujets. Médecine humaine et pathologie. 2014. ⟨dumas-01254581⟩

Share

Metrics

Record views

189

Files downloads

311