Intérêt nutritionnel du thé dans la prévention des pathologies oxydatives

Résumé : Alors que nous sommes se plus en plus soucieux de notre alimentation, les études sur le thé (Camellia sinensis) se multiplient. Des bénéfices en terme de maladies cardiovasculaires et de cancers sont observés par les études épidémiologiques. Différentes pistes sont aujourd'hui proposées pour expliquer cette protection ; sur le plan cardiovasculaire : protection des LDL contre l'oxydation, amélioration du profil sanguin et de la fonction endothéliale, modulation des réactions inflammatoires, action sur l'hémostase, la thrombose et sur la pression sanguine ; sur le plan cancérologique : inhibition de l'urokinase, induction de l'apoptose des cellules cancéreuses, restauration de la communication intercellulaire, inhibition des différentes étapes de la cancérogénèse, protection de l'ADN des atteintes oxydatives, modulation d'activité enzymatique, optimisation de la réponse aux chimiothérapies. D'autres axes de recherche (diabète, ostéoporose) sont également évoqués. Bien que des études à la méthodologie rigoureuses soient encore nécessaires pour confirmer ces conclusions, le thé semble d'ores et déjà avoir sa place dans un mode de vie sain.
Type de document :
Mémoires
Sciences pharmaceutiques. 2002
Liste complète des métadonnées

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01254782
Contributeur : Jean-Hugues Morneau <>
Soumis le : mardi 12 janvier 2016 - 16:36:41
Dernière modification le : mercredi 23 août 2017 - 16:31:19
Document(s) archivé(s) le : vendredi 11 novembre 2016 - 02:06:29

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01254782, version 1

Citation

Maurianne Aubert. Intérêt nutritionnel du thé dans la prévention des pathologies oxydatives. Sciences pharmaceutiques. 2002. 〈dumas-01254782〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

90

Téléchargements de fichiers

174