Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Soigner l'enfant d'un confrère, une consultation différente ? Entretiens auprès de médecins généralistes et de pédiatres

Résumé : Introduction : Un médecin, comme tout autre parent, doit choisir qui va soigner son enfant. Alors qu’il a les compétences et le droit de réaliser cette prise en charge lui-même, il fait parfois le choix de la confier à un confrère. Dans la consultation pédiatrique, le parent est au premier plan. Même si la consultation est centrée sur le jeune patient, la communication s’établit principalement entre les deux adultes. Certaines thèses abordaient la consultation du point de vue du parent mais aucune du point de vue du médecin. L’objectif de cette étude est de déterminer les particularités de la consultation lorsque le patient est enfant de médecin du point de vue du médecin soignant. Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une enquête qualitative par le biais d’entretiens semi-dirigés auprès de 10 médecins généralistes et 10 pédiatres installés en Ile de France. Résultats : Lors de la consultation d’un enfant de médecin, deux attitudes opposées étaient observées chez chacun des intervenants. Le parent pouvait mettre en avant son côté médecin ou son côté parent. Le médecin soignant pouvait considérer qu’il avait en face de lui plutôt un confrère ou un parent comme les autres. Finalement, les quatre attitudes étaient retrouvées dans chaque consultation mais chacune pouvait être plus ou moins représentée selon l’investissement du parent médecin et le recul du médecin soignant par rapport à la situation. Le manque d’objectivité du parent médecin était fréquemment décrit par les médecins interrogés. Il pouvait être trop anxieux, l’anxiété liée à l’affectivité était majorée par son expérience professionnelle, il imaginait le pire. Il pouvait ne pas l’être assez, sous estimant la gravité des symptômes. La consultation pouvait être ressentie comme difficile, le médecin soignant avait beaucoup de facteurs à prendre en compte sa prise en charge tout en essayant de ne pas s’éloigner d’une consultation « classique ». Conclusion : Même si cette consultation peut paraître difficile, le plus souvent elle se passe bien. La clé de cette consultation est de rester soi-même.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadata

Cited literature [15 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01257068
Contributor : Université Paris Descartes - Scd <>
Submitted on : Friday, January 15, 2016 - 4:48:28 PM
Last modification on : Friday, March 27, 2020 - 2:52:58 AM
Long-term archiving on: : Saturday, April 16, 2016 - 10:55:04 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01257068, version 1

Citation

Aude Arsicaud. Soigner l'enfant d'un confrère, une consultation différente ? Entretiens auprès de médecins généralistes et de pédiatres. Médecine humaine et pathologie. 2015. ⟨dumas-01257068⟩

Share

Metrics

Record views

194

Files downloads

618