Skip to Main content Skip to Navigation
Master Thesis

Des organisations qui changeraient le monde : quelle place pour les collectifs ?

Résumé : Connaissons-nous vraiment toutes les formes d’organisation de l’activité productive à l’heure actuelle ? Peut-être pas. Il s’avère que nous connaissons déjà très bien l’organisation hiérarchique, dominante dans les entreprises traditionnelles, et les communautés, qu’elles soient de pratique ou épistémiques et qui ont fait l’objet de nombreuses recherches ces vingt dernières années. Cependant, très peu d’études ont été menées sur les nouveaux modes d’organisation, apparus avec l’émergence d’Internet, qui se développent de plus en plus dans les milieux culturels et artistiques. L’objectif de ce mémoire est d’esquisser les traits de cette nouvelle forme d’organisation du travail, qui s’affranchirait des codes traditionnels : le collectif. Nous souhaitons comprendre le pourquoi et le comment d’une telle organisation, afin de mieux en déterminer les caractéristiques. Pour cela, nous mobilisons le cadre théorique de Cohendet et al. (1998) qui propose d’analyser l’organisation comme résultant de la cohérence de trois mécanismes interdépendants : l’incitation, la coordination et la cognition. Nous appuyant sur la méthodologie de la grounded theory, nous menons une étude de cas qualitative sur le collectif LFO, le Fab Lab de La Friche La Belle de Mai à Marseille. Grâce à cette étude, nous pouvons apporter plusieurs résultats importants. En effet, le collectif est construit par des participants qui possèdent des valeurs communes et une grande liberté d’action. L’organisation y est non-hiérarchique et se base sur le volontariat. Les connaissances sont considérées comme un bien public et sont utilisées dans le but de développer les projets dans le collectif. Ainsi se différencie le collectif de la hiérarchie et des communautés de pratique et épistémiques. Nous proposons à la suite de ces résultats de faire entrer le collectif dans la typologie des communautés de savoir (Cohendet et al., 2003) en tant que modèle organisationnel à part entière.
Document type :
Master Thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [50 references]  Display  Hide  Download

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01258868
Contributor : Lest Umr 7317 <>
Submitted on : Tuesday, January 19, 2016 - 3:45:48 PM
Last modification on : Thursday, April 18, 2019 - 11:34:02 PM
Long-term archiving on: : Friday, November 11, 2016 - 12:50:17 PM

Identifiers

  • HAL Id : dumas-01258868, version 1

Citation

Lola Duprat. Des organisations qui changeraient le monde : quelle place pour les collectifs ?. Gestion et management. 2015. ⟨dumas-01258868⟩

Share

Metrics

Record views

312

Files downloads

357