La picturalité dans le cinéma de Jane Campion

Résumé : Les études sur les relations de connivence qu'entretiennent peinture et cinéma sont innombrables. Jacques Aumont, Luc Vanchéri, Alain Bonfand, pour ne citer qu'eux, autant de grands théoriciens du cinéma qui se sont penchés sur la question de la place et du rôle de la peinture au sein des images cinématographiques. Tous ont tenté, dans leurs différents travaux, de dévoiler et mettre en lumière les images picturales, présentes de manière évidente ou non dans les films. Les cinéastes qui choisissent d'intégrer la peinture au sein de leur film sont nombreux. Le choix d'arrêter cette étude sur Jane Campion s'est alors opéré de par la cohérence de la cinéaste quant à son approche et sa relation avec la peinture. Diplômée des Beaux­ Arts, elle se destinait au métier d'artiste peintre. Son regard n'est donc pas celui d'un cinéaste qui appréhende « passivement » la peinture, mais bien celui d'une artiste, avec l'approche réelle et profonde qui en découle. La filmographie de Jane Campion est marquée par un esthétisme pictural extrêmement fort. Nous sommes souvent face à de véritables tableaux vivants. La visée quant à ce projet de recherche est de tenter de mettre en lumière les possibles intérêts narratifs de cette présence picturale et d'essayer de dévoiler ce qu'un plan, que l'on qualifierait communément de « visuellement esthétique » ou simplement « beau » peut dire et apporter à l'intrigue. La picturalité au sein des films de Jane Campion se pose ­t-­elle en simple présence visuelle (esthétisante) ou bien participe t-elle à la justification du processus narratif ? Déceler ce qui se cache derrière un plan qui « ressemble à un tableau », tel sera l'enjeu de ce mémoire, et ce pour peut être confirmer et adhérer au discours d'Alain Bonfand dans l'ouvrage Le cinéma saturé, les relations entre cinéma et peinture qui avance l'idée que c'est lorsque la peinture parvient à s'imposer en tant qu'entité unique et radicale qu'elle devient visible dans les images cinématographiques : « le tableau s'incarne lorsqu'il cesse d'être pour et dans le film une simple image.»
Type de document :
Mémoires
Art et histoire de l'art. 2015
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [26 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas-01263458
Contributeur : Patricia Bourgoint <>
Soumis le : mercredi 27 janvier 2016 - 17:15:47
Dernière modification le : vendredi 29 septembre 2017 - 21:52:22
Document(s) archivé(s) le : jeudi 28 avril 2016 - 11:23:54

Identifiants

  • HAL Id : dumas-01263458, version 1

Citation

Justine Gautier. La picturalité dans le cinéma de Jane Campion. Art et histoire de l'art. 2015. 〈dumas-01263458〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

255

Téléchargements de fichiers

143